La Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) a présenté ce mercredi 15 janvier, deux malfrats à la presse. Ces derniers ont volé des résistances chauffantes, un matériel utilisé dans la production d’eau en sachet plastique.


Par quels moyens Carlos Ghosn a pu quitter le Japon?

Les faits

Dans la nuit du 27 décembre 2019, l’un des magasins d’une société de la place, sise à Davié avait été cambriolé. Et les malfrats avaient réussi à emporter plusieurs matériels de valeurs.

Au lendemain du forfait, les responsables de la société ayant constaté les faits ont saisi les services de police.

Les investigations menées par la Direction centrale de la police judiciaire ont permis, notamment grâce à l’exploitation des bandes de vidéos de surveillance, d’identifier l’un suspect nommé A. Y. 43 ans, de nationalité togolaise, soudeur de profession et employé dans ladite société. Son complice, K. D. 54 ans, de nationalité ghanéen, employé également par la société.

Après son arrivée au FC Barcelone, Quique Setién amorce sa révolution

Le premier avoue avoir se servir d’une échelle pour accéder au toit du magasin. Une perquisition au domicile de ce dernier a permis de retrouver une bonne partie des matériels volés.