Togo-développement durable : la FAO aux petits soins pour les paysans

La FAO s’engage à accompagner le Togo dans ses efforts pour le développement durable et la protection de la nature.

Le lancement officiel de la deuxième phase du mécanisme forêt et paysan a eu lieu ce vendredi 12 avril à Lomé. Cette rencontre a réuni les organisations de producteurs forestiers et agricoles comme acteurs clé de changement.

Le projet, initié par la FAO et soutenu par la GIZ, vise ainsi à mener des actions en milieux paysan, au niveau des organisations paysannes qui font à la fois l’agriculture et la foresterie.

Lire aussi: Togo : CICA-RE recrute pour ces 10 postes

Il s’agit de mettre en œuvre toutes actions qui concourent à s’adapter aux changements climatiques, à améliorer les moyens d’existence, les revenus tout en préservant le paysage dans lequel tout se développe.

Selon la FAO, ce projet vient corriger les mauvaises pratiques qui nuisent à la santé et à la survie des acteurs concernés.

Notons que ce projet de réhabilitation du paysage forestier africain entend restaurer 100 millions d’hectares de terres en Afrique d’ici 2030.

Plus d'articles
Algérie : le chef de l’armée appelle au dialogue