Une jeune étudiante du département de sociologie de l’Université de Kara, prénommée Yvette A., en semestre 5, vient de perdre la vie, a-t-on appris ce jour.

Cristiano Ronaldo serait-il fâché de voir Dybala marquer ? la vidéo qui réchauffe le sujet



Selon l’hebdomadaire Flambeau des démocrates, qui rapporte l’acte inhumain, le drame est survenu en début de cette semaine à Kantè dans la préfecture de la Kéran.

A en croire les faits rapportés, cette tragique mort par arme blanche serait due à une bagarre de jalousie entre la sœur à Yvette et son beau-frère à cause d’une fille qui se trouve être la maîtresse du présumé auteur du meurtre. La femme se réfugie chez ses parents pour se protéger de l’individu sans foi ni loi.

Sommet Russie-Afrique : Faure Gnassingbé reçu par son homologue russe

Ce dernier l’a suivie. A son arrivée, accompagnée de son ami, la bagarre reprend de plus belle entre les 2 tourtereaux. Voulant s’interposer entre eux, Yvette reçoit par mégarde des coups de poignard de son beau-frère qui rate sa vraie cible qui ne se trouve être que sa propre femme, écrit la source.

L’acteur Vincent Cassel partage son bonheur avec la Togolaise Tina Kunakey et leur fille

A l’annonce de cette mort, rajoute l’hebdomadaire, la population, prise de colère et d’indignation, aurait lynché dans une vindicte populaire le comparse de cette tragique mort.

‘A l’heure où nous parlons, son ami a été lynché par la population et le beau-frère est en cavale’, a confié Gnilgba Yimka Victor au journal.