Togo / Ecole : Le ministre Kokoroko tape (encore) du point sur la table

Le Ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Prof Dodzi Kokoroko veut en finir avec les pratiques illégales dans les établissements scolaires du Togo.

 « Se référant à l’arrêté N°138/MEPSA/CAB/SG du 26 novembre 2008, renforcé par la lettre circulaire du 09 juillet 2014, le Ministre des Enseignements rappelle aux Chefs d’établissements scolaires que depuis, la rentrée scolaire 2014-2015, toute cotisation parallèle doit faire l’objet d’une autorisation ministérielle.

Une demande qui doit être justifiée par le procès-verbal de l’Assemblée générale instituant la cotisation, la liste des parents d’élèves présents et le budget prévisionnel de l’année concernée » , lit-on.

Selon lui, il est organisé dans les établissements scolaires, des cotisations dites «spéciales ou supplémentaires» par des chefs d’établissements en complicité avec certains parents d’élèves et ce, sans autorisation préalable.

Tout en dénonçant ces agissements qui sapent les efforts du Gouvernement engagé à doter les établissements scolaires d’infrastructures et de personnel, le Ministre appelle à mettre fin à la pratique.

 «Je demande à tous ceux qui se livrent à cette pratique d’y mettre immédiatement un terme. Tout contrevenant s’expose à la rigueur des textes en vigueur », a prévenu le Ministre.

Plus d'articles
Barack Obama : l’ex-président pose avec Michelle et leurs filles pour la Saint-Valentin (photo)