Tanko Timati

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 13 février à Tabligbo sous la présidence du chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé.

Au titre des communications, la première présentée par le ministre chargé de l’administration territoriale Payadowa Boukpessi est relative à l’organisation des élections locales.

On retient notamment que le Gouvernement a entrepris un processus de décentralisation devant aboutir, à terme, à l’organisation des élections locales.

La dernière étape de la feuille de route consiste en l’organisation des élections locales coïncidant avec l’adoption des derniers textes restants, notamment le décret fixant le ressort territorial de la troisième commune de Doufelgou et le décret définissant le cadre du règlement intérieur des communes, préfectures et régions.

En effet, la première étape de ce processus, qui constitue l’un des axes forts du projet de société du Chef de l’Etat, a été l’adoption d’une feuille de route de la décentralisation et des élections locales, le 11 mars 2016 sur la base du rapport établi en 2015 par le comité technique mis en place à cet effet.

Notons que la deuxième étape a consisté au renforcement du cadre juridique indispensable à la mise en œuvre effective de la feuille de route et la troisième étape du processus est relative à la communication sur la feuille de route et a été marquée par une vaste campagne de sensibilisation des populations aux niveaux régional, communal et cantonal.

En ce qui concerne le décret relatif à la gestion du fonds d’appui aux collectivités territoriales, il sera soumis à l’examen et à la délibération du Conseil des ministres; le montage du financement pour la construction partielle des sièges des nouvelles mairies étant en cours de finalisation.

Il faut noter que 1527 conseillers municipaux seront élus à l’issue des élections locales.