Les Togolais s’apprêtent à aller aux élections locales le 30 juin prochain. Mais, il est de bon ton de faire la lumière sur le rôle des conseillers municipaux à élire.

Le conseil municipal, dont les membres sont élus au suffrage universel direct lors des élections municipales, a la lourde charge de représenter les citoyens sans aucune discrimination.



Lire aussi : Togo : les guichets de banques fermés ce jeudi 20 juin et vendredi 21 juin 2019

Le conseiller municipal émet des vœux sur tous les sujets d’intérêt local. Aussi, vote-t-il vote le budget, approuve le compte administratif (budget exécuté). Il est compétent pour créer et supprimer des services publics municipaux, pour décider des travaux, pour gérer le patrimoine communal, pour accorder des aides favorisant le développement économique, a expliqué M. Ouro Bossi, expert en décentralisation.

« Après les élections locales, les conseillers municipaux vont travailler en toute liberté dans la définition de leur politique mais dans l’exécution de leurs tâches, ils seront soumis au contrôle de tutelle géré par les préfets pour voir si les actes qu’ils posent sont conforment à la loi », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Togo-Lutte contre la drépanocytose : la JCI Lomé Prestige met les bouchées doubles pour sauver des vies

Ceci implique un travail de fond pour développer les communes de base afin de redorer le blason de ces dernières.

Notons qu’en cas de dysfonctionnement grave, le conseil municipal peut être dissous par décret en Conseil des ministres.