Le gouvernement échange sur le projet de réglementation et de révision des curricula d’enseignement privé supérieur au Togo. Ceci à travers un atelier qui s’est ouvert hier 16 mai 2019, réunissant le ministère de l’enseignement supérieur et les acteurs de l’enseignement privé supérieur au Togo, autour du Projet de réglementation et de révision des curricula d’enseignement privé, écrit republiquetogolaise.com

Ainsi est-il question, au cours de ces travaux, de recadrer et d’harmoniser les pratiques en vigueur dans ce secteur, pour une meilleure formation post-baccalauréat au Togo.

Lire aussi: Togo/Observation élection locale : les candidatures sont ouvertes, voici les conditions de la Céni

« Le Choix de la réforme des curricula dans nos établissements d’enseignement supérieur privé n’est pas anodin », soutient à cet effet le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Koffi Akpagana. 

En effet, la réforme « est une exigence de notre système éducatif, dont la visibilité et la compétitivité se mesure à l’aune des standards internationaux, des principes fédérateurs d’harmonisation des programmes de formation, d’accréditation et de certification ».

Notons que, pour les Établissement privés du supérieur, il s’agit aussi de travailler à obtenir un cadre juridique permettant de mieux réglementer leur fonctionnement, et de plaider pour un meilleur traitement et plus d’appui du gouvernement dans leurs activités.