Il a été rapporté que certains chefs d’établissement demandent que les candidats admis à l’examen du baccalauréat deuxième partie paient une certaine somme avant d’entrer en possession de leurs relevés et attestations du baccalauréat.

Lire aussi : CAN Egypte 2019 : L’Algérie, championne d’Afrique !



Dans un communiqué officiel le Directeur de l’Office du Baccalauréat, M. Gbandi Djaneye-Boundjou “voudrait rappeler à tous les Responsables d’établissement que les frais perçus auprès des candidats lors des inscriptions couvrent toutes les charges. Aucun frais supplémentaire ne devrait plus être demandé lors de la distribution des relevés et attestations”.

Lire aussi : Togo : le stade de Kégué inauguré fin juillet par le président Faure Gnassingbé

“En conséquence, tout Responsable d’établissement qui exigerait d’un candidat une quelconque somme s’expose à des sanctions disciplinaires. Je demande que les Responsables d’établissement prennent des mesures nécessaires pour que tous les relevés de notes et attestations du baccalauréat soient distribués sans contrepartie aux intéressés”, précise le communiqué.

Lire aussi : CAN Egypte 2019 : Défaite du Sénégal ; la célèbre voyante Selbé Ndom n’a pas vu juste

“J’attache du prix à l’application stricte de cette mesure et vous prie d’agréer Mesdames/Messieurs, l’assurance de ma considération distinguée”, conclut le communiqué.