Les braquages sont devenus récurrents ces derniers temps à Lomé, capitale du Togo. En conférence de presse de bilan sur la situation sécuritaire du premier semestre 2019, ce mardi 9 juillet, le ministre en charge de la sécurité, Yark Damehame, a fait le point.

braquage, Lomé, Togo



Lire aussi : Finale Copa America : La “streakeuse” de Madrid, Kinsey Wolanski, arrêtée au Brésil

Selon le premier flic du Togo, 66 assassinats, 68 faits de cambriolages, 45 braquages et 31 vols à main armée ont été dénombrés au titre des 6 premiers mois de 2019.

Dans son message, le général Yark Damehame a renouvelé la compassion du Gouvernement aux familles éplorées et a rassuré sur le travail qui est fait pour mettre tout le monde à l’abri de ces faits de société notamment le braquage et les vols à main armée.

Lire aussi : CAN 2019 / Sénégal-Bénin : la célèbre voyante Selbe Ndom prédit le vainqueur

Pour le Monsieur sécurité, le conseil qu’il pourrait donner aux compatriotes qui constatent qu’au cours d’un déplacement qu’ils ont une crevaison, est de s’arrêter où il y a un peu plus de public. « Si vous trouvez les agents de sécurité, c’est encore mieux », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Restaurant ‘Mamiwata’ : Le dragueur s’enfuit sans payer, les filles obligées de laver les assiettes toute la nuit

Par ailleurs, il a invité les populations à coopérer avec les forces de l’ordre dans leur mission d’enquête.