Togo / Fêtes de fin d’année et achats de produits avariés : ce qu’il faut savoir

La plupart des produits alimentaires commercialisés sont très souvent de qualité douteuse. Au Togo, selon l’ATC, plus de 95 % des produits vendus sur le marché sont frelatés. Pendant les périodes de fêtes, certains commerçants véreux profitent pour les liquider à moindre coût. Mais qu’appelle-t-on réellement produit avarié ?

“C’est le produit qui est arrivé soit à expiration par rapport à sa date de consommation normale, ou soit, qui, par mauvaise manipulation a subi des dommages qui ont entaché sa qualité. Ou encore des détériorations dues à la chaleur”, a expliqué Fredy Mike Dunya, chargé de la communication de l’ATC.

En ce qui concerne les éléments révélateurs de la mauvaise qualité des produits, il déclare : “C’est d’abord par rapport aux prix de mises sur le marché, que sont les prétextes de la liquidation. Si vous avez l’habitude d’acquérir un produit à 500 Fcfa l’unité et que du jour au lendemain, on vous le vend à 150 Fcfa, posez vous des questions. Aussi, il faut voir si le conditionnement et la boîte métallique entame des débuts de corrosion. Si elle présente des traces de rouilles, il faut savoir que ce produit a subi un emmagasinement de longue date et que sous l’effet de la chaleur ou de l’humidité, l’intérieur aussi commence par subir des dégâts”.

Au-delà des produits de consommation, le chargé de la communication de l’ATC a également invité la population à éviter d’offrir aux enfants, des jouets dont les odeurs sont impropres à la respiration.

Similaires