Togo / Fibre à domicile Canal Box : L’ARCEP annonce des sanctions

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) annonce des sanctions contre l’opérateur Groupe Vivendi Africa Togo (GVA Togo) pour son offre de fibre à domicile Canal Box.

Dans un communiqué en date de ce vendredi 2 septembre 2022, l’autorité dénonce la multiplication des cas d’indisponibilité de services et plus particulièrement des débits d’une lenteur jusqu’en dessous de 1 Mbps en lieu et place des débits souscrits par les consommateurs respectivement de 50 Mbps et de 200 Mbps.

“Les consommateurs subissent tous ces manquements sans que l’opérateur GVA Togo n’informe sur la nature du problème et le délai approximatif dans lequel le service sera rétabli.

De surcroit, GVA Togo ne prend aucune disposition pour prolonger automatiquement les dates d’expiration des abonnements du nombre de jours correspondant à la durée des indisponibilités”, a déploré l’ARCEP.

En outre, l’ARCEP a dans son communiqué invité les autres fournisseurs d’accès internet à mettre en œuvre tous les moyens pour assurer la disponibilité de service ainsi que le respect des débits pour lesquels les consommateurs paient.

Similaires