Une rencontre de formation et de sensibilisation sur l’étude diagnostique pour l’intégration du commerce révisé et de son plan d’action opérationnel a réuni, le 26 janvier dernier à Dapaong, les opérateurs économiques des filières anacarde et du karité ainsi que les agents d’administration de la région des savanes.


Filière anacarde et karité, exportation, Togo
Anacarde

Initiée par le ministère en charge du commerce et de l’industrie, cette réunion a pour objectif d’amener ces opérateurs à s’approprier les grands axes de cette étude visant à permettre au commerce togolais de bien jouer son rôle de facteur de croissance, de développement et de lutte contre la pauvreté au Togo.

Les participants ont été éclairés sur les axes stratégiques pour la promotion des exportations et la création d’emplois.

Cette étude permettra non seulement aux acteurs de la filière anacarde d’améliorer la qualité de leurs produits et d’être plus compétitif sur le marché, mais aussi contribuera à relancer l’économie togolaise.

Rappelons que le ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé a élaboré en ce sens, en septembre 2018, un projet de durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l’anacarde et du karité (Prodak).

Ce projet vise à améliorer la qualité de l’anacarde et du karité ainsi que leurs dérivés afin de les rendre compétitifs sur les marchés, à accroître les recettes d’exportation de l’anacarde et du karité considérés comme des produits à fort potentiel.