Togo : Flambée des prix des produits sur le marché togolais ; le ministre Kodjo Adedze met en garde

Depuis quelques semaines, il y a flambée de certains produits à grande consommation sur le marché togolais.

Mardi, le 23 mai 2022 à Lomé, dans plusieurs unités industrielles de production de farine de blé et d’huile végétale, le ministre du commerce Kodjo Adedze a recommandé aux acteurs de la chaîne de commercialisation de blé et d’huile végétale de réduire les prix sur leurs produits.

Tout au long de cette rencontre avec ces acteurs, le membre du gouvernement a vraiment déploré cette flambée depuis quelques semaines sur le blé et l’huile végétale, ainsi il convie les grossistes, les distributeurs à vendre les produits à un prix raisonnable. « Nous ne voulons plus que l’huile soit vendue ici à Lomé à 31.000 FCFA ou 32.000 FCFA », a-t-il déclaré.

Il réitère le soutien que le gouvernement déploie aux opérateurs de blé, d’huile dans le but que les choses leur soient plus aisées. Sur ce, rien ne justifie le fait qu’ils haussent d’une manière délibérée le prix de leurs produits. « Ces usines qui sont installées au Togo ont bénéficié des facilités d’investissement. Il faut que les Togolais bénéficient en retour des efforts du gouvernement », a déclaré le ministre Kodjo Adedze qui avertit que les stocks des contrevenants seront saisis à l’avenir.

Cette délégation a visité respectivement les sociétés industrielles Wafo Industry, Nioto ainsi que Sopal spécialisées dans la production d’huile végétale puis la Société des Grands Moulins du Togo (SGMT) et la Société des Moulins Modernes du Togo (SMMT) dans la catégorie de la farine de blé.

Afin de permettre à la population d’avoir les produits de première nécessité a un prix convenable, le ministre du commerce fait appel à un sursaut patriotique afin de respecter à la lettre les prix plafonds et satisfaire la demande nationale.

Avec le Ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale 

Similaires