Les épreuves écrites du concours de recrutement des fonctionnaires pour le compte du  ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique ont débuté ce vendredi 27 septembre dans des centres de Lomé et Kara.


Ils sont au total 25.586 candidats en lice pour composer en culture générale et en épreuve de spécialité.

Lire aussi : Togo : plus de 2.000 armes détruites à Lomé ce week-end

A l’occasion, le ministre togolais en charge de l’Agriculture, Koutèra K. Bataka, s’est déplacé dans le centre d’écrit de Lomé au Lycée de Tokoin I, pour constater l’effectivité du déroulement des épreuves.

Au cours de son intervention à l’endroit des candidats, il les a invité à mettre toutes les chances de leur côté.

Il est à noter que ce concours lancé en mars dernier permettra de recruter 1.552 agents pour le compte du ministère de l’Agriculture. Ces nouveaux agents viendront  renforcer les besoins en ressources humaines du ministère pour poursuivre les travaux de modernisation de l’agriculture togolaise, assurer d’avantage la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et également de mener à bien les projets de transformation agricole. Tout ceci vis-à-vis du Programme National de Développement (PND), dont l’Axe 2 concerne fortement la Transformation Agricole.