Togo/Fraude à l’examen : voici les sanctions réservées aux candidats démasqués

Depuis quelques jours, des clichés montrant des copies d’examen contenant des billets de banque ont énormément choqué la toile.

Des candidats du BEPC ont essayé de corrompre les correcteurs, en insérant des billets de 5000 f dans leurs copies, avec un message dans lequel ils ont émis une doléance.

”Monsieur, j’ai mis 5000 f dans ma copie pour que vous puissiez me donner la moyenne. Et envoyez-moi votre numéro, je vais vous faire un dépôt de 50.000 f. Pardonnez monsieur ”, a-t-on lu.

Ce geste du candidat, bien qu’il amuse les internautes, est puni par la loi. Les sanctions vont de l’annulation de l’examen à l’interdiction, pour ces candidats, de se présenter aux mêmes examens pour une période donnée.

Les sanctions peuvent également être très lourdes, allant parfois jusqu’à la peine de prison. De ce fait, les fraudeurs ne pourront pas poursuivre leurs études supérieures.

Similaires