in ,

Togo-Ghana / Sécurité sous-régionale : Albert Kan-Dapaah chez le président Faure Gnassingbé

Togo-Ghana-Sécurité sous-régionale Albert Kan-Dapaah chez le président Faure Gnassingbé

Le président togolais Faure Gnassingbé a reçu, ce lundi 20 mai à Lomé, le ministre ghanéen Albert Kan-Dapaah. Le contenu des échanges n’a pas filtré, mais selon les informations, il aurait porté sur des questions d’ordre sécuritaire à un moment de résurgence jihadjiste dans la sous-région.

Lire aussi : Monnaie unique de la CEDEAO en 2020 : une étape importante le mois de juin 2019

Pour rappel, le 22 février dernier, le président Akufo-Addo Nana avait organisé un sommet sous-régional baptisé Initiative d’Accra dont l’objectif était d’harmoniser les efforts en matière de défense, de sécurité et de renseignement. A l’issue de la rencontre qui avait vu la participation, Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Patrice Talon (Bénin), Faure Gnassingbé (Togo), et Daniel Kablan Duncan (vice-président ivoirien), les présidents avaient pris l’engagement de se revoir régulièrement.

Lire aussi : RDC : Félix Tshisekedi a (enfin) nommé son Premier ministre

Au sortir de sa rencontre avec le président Faure Gnassingbé, ce lundi, M. Albert Kan-Dapaah a indiqué que sa visite s’inscrit dans le cadre des échanges périodiques entre les deux pays voisins, autour de sujets d’intérêt commun.

« Je suis venu transmettre le message du président Nana Addo à son homologue du Togo. Nos deux pays travaillent ensemble depuis des années en vue de renforcer les liens de coopération », a-t-il précisé.

Lire aussi : Meurtre de la jeune Binéta Camara : les premiers éléments de l’autopsie, des révélations sur le présumé auteur

Il a poursuivi en ces termes : « Il est très important de se rencontrer périodiquement pour échanger sur divers sujets. Nos deux présidents se consultent régulièrement sur des questions d’intérêt commun, notamment sécuritaire ».

Il est à préciser que l’audience du 20 mai s’est déroulée en présence du ministre togolais Yark Damehame, en charge de la Sécurité.



Saham Ad
CEDEAO, Abuja, Togo, Législatives

Monnaie unique de la CEDEAO en 2020 : une étape importante le mois de juin 2019

L’auteur présumé de l’attentat de Christchurch inculpé d’acte terroriste