Togo/Grand Lomé: des amendes contre l’incivisme et l’insalubrité officiellement lancées…les détails

Le président de la délégation spéciale de la préfecture d’Agoè-Nyivé a décidé de faire faire les choses autrement pour une ville plus saine et plus vivable.

Ce mardi 12 mars 2019, Kossi Aboka a passé au lancement des amendes contre l’insalubrité et l’incivisme dans le Grand Lomé.

Ces amendes, les autorités administratives les ont fixés entre 5 000 FCFA et 1 000 000 FCFA ceci en fonction de l’infraction commise.

Lire aussi : Togo-Fonction publique : ouverture d’un concours de recrutement de 1552 agents

A titre d’infractions, l’on peut citer entre autre, le rejet des eaux usées sur les voies publiques par les ménages et par les sociétés, la vente d’aliments ou de produits périmés ou avariés, l’enfouissement des excréments humains sur des terrains non autorisées. Le défaut de carte professionnelle de santé, le certificat de salubrité périmé,  l’élevage de porcs en milieu urbain,  etc., sont également passibles d’amendes.

A ces infractions s’ajoutent celles qui concernent les hôtels, le manque d’entretien, et aussi les débits de boissons. Pour ces deniers M. Kossi Aboka a plus insisté sur les nuisances sonores.

Les autorités administratives ont aussi rappelé que des séances de sensibilisations continueront afin de faire changer les mentalités pour que nous ayons enfin des villes propres, saines et où il fera bon vivre.

Plus d'articles
Togo : Grande opération de perquisition à Lomé (Katanga) ce samedi, le bilan