Togo / HAAC : l’institution met en garde les promoteurs de télévision qui ne se conforment pas aux règles

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication a, courant janvier 2021, lancé un appel à candidature pour l’autorisation d’installation et d’exploitation de société d’édition de programme de télévision par satellite.

À la clôture de cette procédure, 9 sociétés ont été retenues dont la société immobilière de gestion d’assistance “la solution” exploitant la chaîne dénommée Juridico-chrétienne TV, JCTV, appartenant à Monsieur Kokouvi Ahadzi qui, malheureusement ne s’est pas acquitté de l’offre financière qu’il a lui-même proposé.

Nonobstant ce manquement, JCTV continue de diffuser illégalement ses émissions autorisation. De son côté, la télévision satellitaire “Lumière des Nations” dont le promoteur est Monsieur Habib Barth Afolabi, sans avoir participé à cet appel à candidature, poursuit illégalement la diffusion de ses émissions sans autorisation de la HAAC malgré l’engagement qu’il a pris d’arrêter et de régulariser sa situation.

Le Président de la HAAC rappelle aux promoteurs de ces chaînes de télévision que ses comportements constituent de graves violations des dispositions de l’article 44 de la loi organique relative à la HAAC et de l’article 152 de la loi portant code de la presse et de la communication en République Togolaise sur l’exploitation des sociétés de presse.

Le président de la HAAC lance une dernière mise en garde aux promoteurs des chaînes JCTV et Lumière des nations et les invite à cesser immédiatement la diffusion de leur programme.

Similaires