C’est un fait étrange dans le quartier Hédzranawoé. Une jeune fille togolaise aurait été assassinée en fin de semaine et son corps aurait été retrouvé, vidé de son sang.

Lire aussi : TIC : Facebook envisage de lancer sa monnaie en 2020



Selon nos informations, au matin de ce lundi 17 juin 2019, des jeunes du quartier ont pris d’assaut cinq (5) individus d’origine nigériane qui auraient couché avec la jeune fille à qui ils auraient donné la mort. D’autres informations faisaient état de 3 filles tuées. D’autres sources indiquent que c’était seulement un des Ibos qui aurait commis le drame et qui cherchait à fuir les responsabilités.

Lire aussi : PSG : Al-Khelaïfi annonce la Fin des ‘comportements de stars’

Selon les jeunes, les ‘Ibos’ ont tissé des relations d’amitié avec la fille assassinée. Un soupçon qui a permis de faire un rapprochement de l’assassinat avec les Ibos.

Lire aussi : Mali/Lutte contre le terrorisme : la bonne nouvelle de l’armée au monde entier

Ils accusent ces derniers d’avoir prélevé le sang de la jeune fille. Des informations qui restent à confirmer par la police après des investigations.

Pour l’heure, les Ibos sont admis en soins intensifs dans un centre de santé.