in ,

Togo / Insurrection armée : les détenus de “Tigre révolution” victimes de torture ?

Une trentaine d’individus, de nationalités différentes, appartenant au mouvement ” Tigre Révolution” avaient été arrêtés par la police en janvier dernier.

Leur intention était de « semer une psychose au sein de la population en s’attaquant aux forces de l’ordre et de défense dans les postes ou dans les unités, et en brûlant les stations d’essence » , avait confié le ministre Yark Damehame.

Ce samedi 28 novembre 2020, la Chambre d’Accusation de la Cour d’Appel de Lomé vient d’ordonner une enquête sur les allégations d’actes de torture et de traitements cruels, inhumains ou dégradants dont seraient victimes les personnes interpellées, rapportent nos confrères d’Afreepress.

Cette décision, selon la source, fait suite aux actions menées par l’Association des Victimes de la Torture au Togo (ASVITTO), en collaboration avec le Mouvement Conscience Mandela (MCM).



« Il est déjà signalé des cas de maladies, voire de décès qui seraient survenus des suites des séquelles d’actes de torture et de traitements cruels, inhumains ou dégradants commis sur les victimes détenues dans l’enceinte du camp GP », déplorent ces associations dans un communiqué rendu public le vendredi 27 novembre.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voici les aliments à privilégier pour prévenir la perte de cheveux

Premier League : Liverpool cale à Brighton