Pour cette nouvelle année scolaire qui a débuté ce 16 septembre, la thématique de l’usage des téléphones en milieu scolaire au Togo est toujours d’actualité. En effet, au rang des mesures prises par le gouvernement, en 2018, dans le domaine de l’enseignement, figure l’interdiction dès le 1er janvier 2019, de l’utilisation des téléphones portables en milieux scolaires au Togo. Pour la bonne observation de cette décision, les enseignants et parents doivent jouer leur partition.

Lire aussi : Togo / Rentrée scolaire 2019–2020 : Rotary Club Lomé-Perle tend la main aux enfants démunis



Selon l’ancien ministre togolais en charge de l’Enseignement primaire et secondaire, Prof Komi Tchakpélé, l’interdiction de l’utilisation des téléphones en milieu scolaire est motivée par le mauvais usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication par les élèves. 

L’utilisation des téléphones portables par les élèves à l’école concerne aussi bien les enseignants que les parents d’élèves. Les parents sont, a priori, les premiers à équiper leurs enfants d’un tel outil. Par conséquent, ils doivent veuillez à ce que l’utilisation du téléphone portable n’affecte pas négativement.

Lire aussi : Togo : l’atteinte des ODD dans l’agenda des acteurs du secteur maritime

Quant aux enseignants et responsables d’écoles, ils doivent servir de garde-fou. Sans l’accompagnement de ces derniers, l’interdiction de l’usage des téléphones portables en milieux scolaires par l’Etat togolais ne sera pas effective. Les enseignants, directeurs, parents d’élèves, bref, les acteurs de l’éducation doivent aider l’Etat pour l’atteinte de cet objectif. 

Il est donc souhaitable pour chaque établissement et école de penser à un règlement intérieur relatif à l’utilisation des téléphones en milieu scolaire.