Togo : journée internationale de prévention des catastrophes, le message du Général Yark Damehame

Le 13 octobre est la journée internationale des catastrophes. A cette occasion, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Yark Damehame, a tenu à exhorter tous les acteurs impliqués dans la problématique des risques de catastrophes, à approfondir la réflexion sur les stratégies pour permettre de minimiser leurs efforts dévastateurs.

“Depuis près de deux décennies, le Togo tout comme de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, fait face aux conséquences dévastatrices dues à des aléas naturelles et anthropiques majeures, tels que les inondations, l’érosion côtière, vents violents, feu de végétation, incendie, pollution et des accidents technologiques etc.

La survenue de ces aléas est souvent accompagnée des dégâts matériels, d’importantes pertes économiques et parfois des pertes en vies humaines, impactant sérieusement les progrès de développement réalisés.

Dans le souci de réduire la vulnérabilité de nos populations de plus en plus exposées, au vu des catastrophes exacerbées par les effets des changements climatiques, le gouvernement sous l’impulsion du chef de l’Etat son excellence M Faure Essozimna GNASSINGBE, a consenti beaucoup d’efforts pour mettre en place les mécanismes devant lui permettre d’y faire face et d’en limiter les effets.

Cet engagement engagement se traduit clairement à travers la feuille de route gouvernementale 2020 – 2025, qui met le développement durable et l’anticipation des crises futures au coeur des priorités du pays.”

Conscient de cette réalité, notre pays s’est résolument engagé dans un processus de développement qui intègre des actions de partenariat et de coopération bilatérales et multilatérales. En témoignent l’exécution du plan de riposte de notre pays face à l’urgence sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 en s’appuyant sur le partenariat mondial, la gestion transfrontalière des inondations avec le Bénin sur le fleuve Mono, avec le Ghana sur la rivière Oti, affluent de la Volta, soutenue par la banque mondiale, l’union européenne, le Programme des Nations Unies pour le Développement, et les pays scandinaves, pour l’implémentation des modèles de prévisions de crues pour l’alerte en temps utile”, a-t-il déclaré.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Le conseil de Nicolas Sarkozy à Emmanuel Macron