Togo : journée mémorable pour les Éperviers

 Ce samedi 8 janvier 2022 marque les douze ans de l’attaque qui a visé l’équipe de football du Togo. 

Le 8 janvier 2010, alors qu’il se rendait à Cabinda, l’enclave angolaise située entre le Congo-Brazzaville et la RDC, pour y disputer la Coupe d’Afrique de football, le bus de l’équipe du Togo était mitraillé. On dénombrera deux morts et neuf blessés. 

Kodjovi Obilalé, gardien de l’équipe togolaise devenu malgré lui le symbole du drame de Cabinda, se déplace toujours difficilement. 

Handicapé à vie, il a renoncé au football professionnel et se consacre désormais à des projets dans l’agriculture. 

Il a d’ailleurs reçu un prix spécial lors de la cérémonie des CAF Awards qui s’est déroulée le mardi 7 janvier 2020 en Égypte. 

Similaires