Togo : King Mensah plaide pour une récompense dédiée aux agriculteurs

L’agriculture est un secteur clé de l’économie d’un pays et le Togo possède plein d’agriculteurs dévoués à la culture de la terre. Le labour, ce travail noble, qui nourrit le monde, reste marginalisé. Pourquoi et comment doit-on être reconnaissant envers ces personnes qui s’engagent à offrir de la nourriture aux sept millions de Togolais ? King Papavi Mensah, le roi de la musique togolaise trace trois pistes.

Lire aussi: Permis de conduire catégorie A : précision sur les sessions de formation pour les conducteurs

Le roi de la musique togolaise souhaite au prime abord une institution de « Togo Agriculture Award » pour motiver d’avantage les agriculteurs.

« Il faut vraiment faire rêver les gens. Pour cela, on doit absolument instaurer Togo Agriculture Award pour récompenser les meilleurs acteurs du secteur, comme on le fait pour le football et la musique. Si à la fin de chaque année, on récompensait les meilleurs par filière en leur accordant un certain nombre de facilités du point de vue financier, matériel et d’accès au marché, vous allez voir que les jeunes seront beaucoup plus intéressés à apporter un coup de main à leur parent dans le champ que d’aller faire Zémidjan (taxi moto) en ville parce qu’ils savent qu’à la fin, ils seront récompensés ».

Lire aussi: Togo : veillée funèbre de l’animateur Papa Radiotô ce vendredi

L’artiste de la chanson togolaise va loin en proposant qu’ « au niveau de l’Etat, on attribue aux différentes célébrités du pays (dans le domaine du sport ou de la musique par exemple), des terres cultivables. Au lieu que nos médias se mettent à montrer à longueur de journée les images impressionnantes de l’occident pour renvoyer les jeunes du pays, on ferait mieux de multiplier des émissions pour montrer aux jeunes ces célébrités en train de faire l’agriculture, l’élevage ou la pêche. C’est certains que les fans vont suivre ».

Lire aussi: Togo / agriculture, industrie et transformation : des secteurs clés pour une économie affermie

De ces pistes, on en retient l’institution d’un prix pour le monde agricole togolais, l’implication des grandes entreprises, et enfin, la formation.

Des pistes énumérées par King Mensah dans les colonnes de nos confrères d’Agridigital qui méritent d’être explorées par le gouvernement togolais.

Plus d'articles
Michelle Obama future candidate à la Présidence des USA ?, son mari réagit !