Togo/La BAD et la FAO octroient un appui financier pour éradiquer le phénomène de l’invasion de la chenille légionnaire d’automne

Un accord a été signé ce vendredi 8 mars 2019 à Lomé entre M. Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances et M. Georges Bohoussou, Responsable par intérim de la BAD au Togo.

Cet accord porte sur un appui financier d’une valeur de un million de dollars en vue d’éradiquer le phénomène de l’invasion de la chenille légionnaire d’automne dans les productions de maïs, de riz et de maraîchage.

Lire aussi : Whatsapp : la mémoire de votre téléphone est-elle bourrée ? Voici comment rendre l’application moins envahissante

« Depuis 2017, le gouvernement a déboursé plus de 177 millions pour acquérir et distribuer gratuitement aux producteurs victimes des attaques, des insecticides, des appareils de traitement phytosanitaire et des équipements de protection individuelle », a rappelé le ministre.

« Cet appui permettra de soutenir les efforts du Togo dans la lutte contre l’invasion de la chenille légionnaire d’automne. Il permettra également à l’Etat de financer en partie son plan stratégique quinquennal de lutte contre le ravageur, dont le montant total est estimé à près de 1,9 milliards FCFA », a confié M. Sani Yaya.

Pour sa part M. Georges Bohoussou affirme que « c’est une réponse directe et immédiate à la situation d’urgence, que connait le Togo, suite à une catastrophe naturelle provoquée par l’invasion d’un insecte nuisible des principales cultures vivrières au Togo ».

Pour les experts, la  chenille légionnaire d’automne pourrait faire perdre 13,5 millions de tonnes de maïs dans 14 pays africains, soit plus de 20% de la production totale.

Plus d'articles
Harry : cet ami d’enfance puni pour avoir exprimé des « doutes » sur Meghan Markle