Togo : la CEET va récupérer les redevances d’EP de février et mars chez les clients

Dans un arrêté interministériel de début d’année, la Compagnie Énergie Électrique du Togo informait la population d’une modification de la redevance EP. 

L’arrêté portait la note selon laquelle “du 1er mars 2019 la redevance pour participation aux charges d’éclairage public est portée à 5 FCFA par kWh pour les abonnés à la Basse Tension et de 6 F CFA par kWh pour les abonnés à la Moyenne Tension. Cette augmentation prend effet à compter de la facturation du mois de février 2019″.

Mais “la CEET n’a pas pu ajuster l’application de cet arrêté à la facturation du mois de février 2019 dont le processus avait déjà été lancé et à celle de mars 2019 en raison des travaux de reprogrammation du système d’information” lit-on dans un communiqué rendu public ce 29 mai 2019.

Lire aussi: Togo/Locales : les listes électorales connues la semaine prochaine

Pour cette raison et en vue de rattraper la prise en compte des redevances de février et mars 2019, la CEET porte à la connaissance de la clientèle que les dites redevances seront positionnées en impayés sur les factures du mois de mai 2019 pour la basse tension et du mois de juin 2019 pour la moyenne tension.

À cet effet, un délai de quatre-vingt-dix (90) jours calendaires dès réception de la facture est accordé pour le règlement desdits impayés, précise la CEET. 

Il est à noter que les recettes collectées avec la redevance éclairage public contribuent à la modernisation et à l’entretien du réseau d’éclairage public. Elles sont gérées par le Comité de Gestion de la Redevance pour Éclairage Public (CGREP).

Plus d'articles
Week-end prolongé