Togo : La GIZ recrute un Coordonnateur/trice du volet Formation Professionnelle

La GIZ, Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit, est une entreprise de la coopération internationale pour le développement durable qui opère sur tous les continents. Elle propose des solutions d’avenir pour le développement politique, économique, écologique et social dans un monde globalisé. Dans des conditions parfois difficiles, la GIZ soutient des processus complexes de changement et de réforme. Son objectif principal est d’améliorer durablement les conditions de vie des populations dans les pays de coopération.

Dans le cadre de ses activités, la Coopération allemande cherche un (e) Coordonnateur/trice du volet Formation Professionnelle – pour le compte du Programme pour un Développement Durable (ProDED) à Lomé. Sous l’autorité du Chef du programme ProDED :

Domaines de responsabilité

Le/la titulaire du poste est responsable des activités suivantes :
▪ gérer la composante de manière autonome en conformité avec la mission impartie ainsi qu’avec les objectifs et activités de projet convenus avec le partenaire, les accords passés au sein de l’équipe ou les concertations avec le supérieur hiérarchique ;
▪ activité de conseil auprès du partenaire et de la coopération avec d’importants acteurs ;
▪ gestion des connaissances et de l’innovation et diffusion des innovations auprès d’un groupe cible constitué d’un nombre important de personnes ;
▪ intégrer les résultats et acquis au travail de l’équipe et à l’activité de tous les groupes concernés ;
▪ assurer le pilotage technique des experts au sein de la composante.

Attributions :

1. Responsabilité de direction

Le/la titulaire du poste
▪ assume la responsabilité des missions et mesures qui lui sont confiées au sein du projet/programme, ainsi que la responsabilité de direction de tous les salariés placés sous son autorité (responsabilité de direction vis-à-vis de personnel des bandes 1 à 3 ou d’1 salarié de la bande 4) ;
▪ dirige les collaborateurs/collaboratrices en conformité avec les principes et directives de direction, de manière à renforcer l’identification avec l’entreprise, à assurer une réalisation autonome des tâches assignées et à laisser suffisamment de place à la créativité et à l’innovation ;
▪ est responsable de la recherche, de la sélection, de la classification hiérarchique, des attributions et du développement professionnel des salariés placés sous son autorité ;
▪ en qualité de supérieur hiérarchique, est également chargé de contrôler, piloter et assurer la fourniture de prestations économiquement rentable de la part de ses subordonnés ;
▪ procède tous les ans aux évaluations des résultats du personnel placé sous son autorité (entretien individuel).

2. Travail en réseau et coopération

Le/la titulaire du poste

▪ assure la coopération, le contact régulier et le dialogue avec les partenaires ; mène un travail de relations publiques et coopère avec des communautés locales, les organisations, les structures non
gouvernementales et les personnes importantes dans l’environnement du projet/programme de même qu’avec d’autres projets, dans le but d’entretenir de bonnes relations de travail et de les améliorer ;
▪ communique sur les intérêts et efforts locaux, en informe qui de droit et facilite les échanges d’idées et d’informations au bénéfice du programme ;
▪ entreprend régulièrement des voyages (à l’étranger) dans la région en fonction des besoins et exigences du projet.

3. Gestion des connaissances

Le/la titulaire du poste

▪ réunit des informations sur la formation professionnelle et assure le transfert de connaissances ;
▪ assure le développement, jusqu’au niveau opérationnel, de stratégies et de concepts sectoriels incluant directives, guides et procédures ;
▪ élabore des rapports et dossiers de présentation ;
▪ élabore les contributions pertinentes pour les différents rapports de projet/programme y inclus les rapports d’activité annuels, et fournit des contributions pour les autres rapports sollicités par le directeur/la directrice du programme et par le siège de la GIZ ;
▪ soutient les activités de recherche et les investigations sur des thèmes politiques présentant un intérêt pour les programmes conjoints.

4. Fonctions de gestion et de coordination

Le/la titulaire du poste
▪ assume la responsabilité de la planification pour la composante de projet ou développe des concepts de projets et des stratégies, puis veille à leur mise en œuvre ;
▪ utilise Capacity Works pour le pilotage de la composante ;
▪ coordonne et priorise les activités de projet au niveau local en coopération avec les partenaires, tant au niveau de la préparation organisationnelle que pour la mise en œuvre de ces activités ;
▪ assure le pilotage et le suivi du budget de la composante en concertation avec le/la responsable du contrat et de la coopération ;
▪ rassemble les informations utiles pour des activités et missions conjointes ;
▪ prend les mesures appropriées pour assurer la continuité de la mise en œuvre opérationnelle du programme en l’absence du directeur/de la directrice du programme.

5. Conseil professionnel

Le/la titulaire du poste
▪ conseille le ministère de l’enseignement et de la formation professionnels sur le développement, la gestion et la mise en œuvre d’un enseignement et d’une formation professionnels axés sur la
demande (en particulier l’adaptation du cadre juridique pour les qualifications de courte durée et les programmes de formation continue, la conception d’un cadre de qualifications perméables et
internationalement reconnues (certification selon DACUM – élaboration d’un programme d’études), la comparabilité régionale des qualifications et des programmes de formation).
▪ stimule les dialogues sur des sujets urgents, conseiller et former les mécanismes de dialogue au niveau national et local à leur fonctionnalité et à leur compétence en matière de dialogue, et les accompagner dans leur mise en œuvre.
▪ conseille et forme l’Observatoire national de l’emploi sur le plan organisationnel et technique en matière d’acquisition, de traitement et de transfert d’informations et de données sur des sujets liés à
l’environnement des entreprises en matière d’emploi (qualification professionnelle, marché du travail, offres de services aux personnes et aux entreprises).
▪ conseille les ministères sectoriels et les autres acteurs ayant une importance essentielle pour le développement du marché du travail (en particulier les ministères de la formation professionnelle et du travail) sur l’harmonisation de la politique de l’emploi et de leurs stratégies sectorielles dans le contexte du plan de développement national.
▪ conseille le ministère du travail sur la formulation d’une stratégie et d’une politique du marché du travail dans le sens de ne laisser personne derrière (LNOB) et sur la mise en œuvre de la nouvelle
législation du travail ;
▪ soutient l’élaboration des règlements d’application d’accompagnement et former les acteurs concernés à leur mise en œuvre, notamment en ce qui concerne la prise en compte des groupes défavorisés.

6. Autres attributions

Le/la titulaire du poste :
▪ soutient à l’équipe des Conseillers Techniques Nationaux dans la mise en œuvre des activités avec les partenaires dans les diverses zones d’intervention,
▪ assure la responsabilité budgétaire pour la mise en œuvre du Plan d’Action Opérationnel retenu avec les partenaires
▪ coopère avec les autres volets du programme ainsi qu’avec les autres projets bilatéraux et régionaux du portefeuille de la GIZ au Togo
▪ Suit les résultats et rédaction ainsi que l’envoi de rapports réguliers au Chef Programme
▪ produit les rapports d’avancement périodique
▪ assume d’autres activités et tâches sur instruction de son supérieur.

Qualifications, compétences et expérience requises :
• Diplôme d’enseignement supérieur min. Master (min Bac+5) de préférence en Ingénierie de la Formation et des Systèmes d’Emploi ou en Sciences économiques et sociales
• Expérience professionnelle (min. 4 ans) en gestion de projet, au sein de ou en étroite collaboration avec des organismes de la coopération Allemande avec l’atteinte de niveaux de performance globale de C ou D (performant ou remarquable)
• Expérience managériale (min.10 ans) dans des institutions évoluant dans le domaine de la formation professionnelle ou de l’éducation nationale.

Autres connaissances/compétences :
• Très bonnes connaissances du champ de la Formation Professionnelle et du secteur de l’Artisanat au TOGO
• La maitrise du français (oral et écrit)
• Excellente maitrise du pack MS-office (Excel en particulier, Word et Power Point) et aptitude à se familiariser rapidement à de nouveaux outils de gestion de projet
• Excellentes compétences rédactionnelles et aptitude à concevoir et rédiger des notes conceptuelles
• Aptitude à créer de la cohésion
• Capacité à évoluer dans un contexte de travail nécessitant sens de l’adaptation et agilité
• Connaissance administrative et financière des processus internes de la GIZ serait un atout

Autres conditions

Ce poste est un poste avec responsabilité hiérarchique

Nous vous invitons à faire parvenir votre candidature (avec comme objet du mail : AVP N°16/2020 (Coordonnateur/trice du volet Formation Professionnelle) au plus tard le 31.12.2020 à 15
heures par courrier électronique à l’adresse suivante : [email protected] Le dossier de candidature sous ce format obligatoire doit comporter dans un seul document en Fichier WORD ou
PDF) ; une lettre de motivation et un CV en français ou en anglais avec 3 références à contacter.

Les candidatures féminines et celles des personnes handicapées sont fortement encouragées. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Le Paris Saint-Germain officialise un partenariat avec le Rwanda