Togo : La maison de Charles Debbasch aux mains de la justice

Le juriste et universitaire français, Charles Debbasch, a tiré sa révérence le samedi 08 janvier 2022 à Paris en France. Âgé de 85 ans, Charles Debbasch conseiller spécial du chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé, était au service du Togo depuis plus de 30 ans. À peine sa mort annoncée que les gendarmes ont posé des scellés autour de son domicile, rapporte
RFI à travers son correspondant à Lomé.

Le constitutionnaliste Charles Debbasch assiste le Togo depuis le début des années 1990.  Il a d’ailleurs acquis la citoyenneté togolaise. Après avoir été le conseiller juridique de l’ancien président togolais Eyadema Gnassingbé, il a été ministre, conseiller spécial du chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé.

Dès l’annonce de son décès, des gendarmes sont allés chez lui pour saisir le matériel informatique et mettre sous scellé sa maison. Selon le procureur de la République, la nécessité de mise sous scellé vient d’une procédure contre sa compagne qui vivait avec lui et de conclure : « je ne peux pas en dire plus », écrit le site internet de RFI.

Conseiller de nombreux chefs d’État africains, Charles Debbasch a rédigé de nombreuses Constitutions africaines. Il a œuvré au Maroc, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Congo, entre 1980 et 1990. Au Togo, ce sont les réseaux sociaux qui ont rendu public le décès de Charles Debbasch.

Charles Debbasch a été le conseiller de la réforme de la Constitution togolaise issue de la conférence nationale souveraine.

Avec RFI et Togo Matin

Similaires