in ,

Togo : la revue nationale des réformes des finances publiques du 1er semestre ouverte hier à Lomé

La revue nationale de la performance des réformes des finances publiques réalisées à fin juin s’est ouverte ce mardi 27 août à Lomé. Un premier exercice de l’année, qui vise à évaluer la performance dans la mise en œuvre des réformes portant sur les plans de travail, le budget annuel (PTBA) 2019 et les matrices de réformes 2019-2021.

Lire aussi: « Ceux qui ne veulent pas d’Ariel Sheney sont des “thaïlandais” et non des “chinois” », Kerozen DJ

Le gouvernement togolais dans la dynamique de l’année 2018, a poursuivi les efforts cette année à travers notamment la mise en œuvre du nouveau code des impôts, l’opérationnalisation du tribunal de commerce de Lomé, le renforcement du système statistique, la tenue du 1er Débat d’orientation budgétaire ou encore la tenue des élections locales.

Selon Kossi Tofio, représentant le ministre de l’Économie et des finances. « La mise en œuvre des réformes a permis, entre autres, de rendre notre pays plus attractif aux yeux des partenaires techniques et financiers et plus généralement des bailleurs de fonds ».

Lire aussi: Alerte : plus d’incendies en Afrique centrale qu’en Amazonie

Les travaux permettront entre autres d’identifier les insuffisances et d’impulser une nouvelle dynamique pour une action plus efficace. La finalité est de parvenir à une croissance forte et inclusive, génératrice de bien-être.

Lire aussi: Sénégal : le cortège du Ministre des Transports fait un nouvel accident

Une action soutenue par la Banque mondiale, le FMI, la Banque africaine de développement et l’Union européenne.

Lire aussi: Le Real Madrid n’a pas dit son dernier mot pour Neymar !

Le représentant de la Banque mondiale, Thierry Yogo, a salué le travail des autorités qui sont parvenues à stabiliser le cadre macro-économique avant de déclarer « avec la nouvelle série d’appui budgétaire qui vient de commencer, la Banque Mondiale va continuer à appuyer le Plan national de réformes ».

Lieutenant-colonel, Akobi Mensah, Secrétaire général, ministère en charge de la Sécurité, motos, interdits Grand marché, Lomé

Piloter son business et planifier son avenir : l’histoire de Mamadou

Côte d’Ivoire Ariel Sheney indésirable à la veillée artistique de Dj Arafat ce vendredi

Côte d’Ivoire : Ariel Sheney indésirable à la veillée artistique de Dj Arafat ce vendredi ?