Togo : la SAFER à la quête de moyens pour l’amélioration du réseau routier

Le Togo dispose de 11.777 km de réseau routier. Mais près de la moitié nécessite des travaux de maintenance urgents, renseigne Republicoftogo.

C’est également le vœu du gouvernement de procéder à la réhabilitation du réseau routier, notamment des grands axes urbains et ceux essentiels pour les échanges économiques et l’accès vers les pays voisins.

Lire aussi : Steel Cube Togo s’engage désormais pour le recyclage et la revalorisation de la ferraille

Pour réaliser ce projet dans le compte de l’année 2020, près de 39 milliards de FCFA doivent être déboursés. Mais, selon Republicoftogo, à ce jour, la Société autonome de fonds pour l’entretien routier (SAFER), chargée de cette mission, ne peut compter que sur 14 milliards.

Cette recette provient des péages, des droits d’assises sur les produits pétroliers et de la taxe sur les véhicules à moteur récemment introduite.

Lire aussi : Togo : l’OTR à la quête d’un système d’évaluation des véhicules d’occasion

‘‘Notre réseau routier s’est considérablement amélioré. Nous devons capitaliser dessus et penser aux moyens pour l’entretenir’’, explique Zouréatou Kassa Traoré, le ministre des Infrastructures et des Transports.

Quoi qu’il en soit, les responsables de la mission de réhabilitation du réseau routier font preuve d’ingéniosité et espère boucler, d’ici peu,  le prochain budget de la SAFER.

Plus d'articles
Ronaldo et Neymar s’affrontent sur un ring (vidéo)