Togo : La société Amina licencie une grosse partie de ses employés et ferme ses portes

La société Amina spécialisée dans la fabrication des mèches de cheveux synthétiques vient de fermer ses portes, apprend-on.

Dans une note de service du Directeur général D.H. Lee, il est indiqué que « pour raison de sécurité, la société est fermée à compter de lundi 20 septembre 2021 jusqu’à nouvel ordre ».

En effet, depuis plusieurs mois, le plus gros employeur de la zone franche togolaise fait face à une vague de revendications.

Les employés protestent contre « la dégradation continuelle des conditions de travail et de vie du personnel ouvrier », et « l’indifférence remarquable de la direction face aux préoccupations exprimées des travailleurs ».

Récemment, plusieurs accidents de travail ont été signalés. En fin août dernier, un magasinier a été retrouvé mort écrasé entre un ascenseur et un mur.

Selon plusieurs sources concordantes, la direction a également pris la décision de licencier une partie de ses employés après une grève sèche.

« Nous vous informons de notre décision de vous licencier pour les motifs suivants : refus d’exécution de vos obligations professionnelles et contractuelles depuis le 06 septembre 2021 jusqu’à ce jour, l’insubordination (la non observation de la note de service vous ordonnant de reprendre le travail le 09 septembre 2021 après 72 heures d’arrêt de travail » , fait savoir la société.

Cette décision concernerait plus de 1000 salariés sur les 4000 qu’emploie la société Amina SARL.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Ed Sheeran : le nouveau caprice du chanteur dans sa luxueuse propriété