Togo : La SOTRAL devra-t-elle bientôt remplacer tous ces bus ?

Dans le but de minimiser les émissions de gaz à effet de serre, principale cause du réchauffement climatique, un Projet de transport urbain à faibles émissions de CO2 (TUFE) est en gestation. Il s’agit de l’introduction des bus électriques dans le transport urbain bien évidemment à Lomé.

Une note conceptuelle a été validée en ce sens par les acteurs du secteur le vendredi 17 juin 2022 à l’Hôtel 2 Février. Cette validation coïncide avec une récente étude qui a prouvé que le niveau de pollution dans la ville de Lomé est cinq fois supérieur à la normale selon les recommandations de l’OMS.

Dans cette optique, le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières entend encourager l’utilisation des véhicules électriques. La SOTRAL serait également concernée.

Le projet environnemental TUFE, d’un coût total de 50 150 000$ USD a obtenu une subvention du Global Green Growth Institute (GGGI, Institut Mondial pour la Croissance Verte).

Ce projet intervient dans un contexte où le pays encourage déjà fiscalement l’importation et la commercialisation de véhicules électriques sur le territoire.

Similaires