Togo : L’ARCEP prépare un autre coup dur pour Togocom et Moov Africa

Au Togo, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), va se doter d’un simulateur de prix (comparateur de prix/tarifs).

Cette acquisition devrait non seulement permettre au gendarme des communications électroniques de comparer les tarifs et les offres des différents opérateurs, mais aussi de faire des choix répondant à ses besoins.

L’outil vise en outre, à mettre à la disposition du consommateur, « toutes les données qui lui permettent d’opérer ses choix, comme les données relatives à la qualité de service », selon une source proche du dossier.

L’institution régulatrice vient de lancer à cet effet, ce lundi 27 décembre 2021, un appel à manifestation d’intérêts, afin de recruter un prestataire pouvant concevoir, développer, installer et mettre en service ce simulateur tarifaire. La plateforme se présentera comme un portail numérique, accessible via le web et le mobile, pour la comparaison tarifaire des services de communications électroniques (mobiles et Internet) disponibles à la vente sur le marché togolais.

« Le simulateur doit permettre aux consommateurs de visualiser les offres disponibles sur le marché et les tarifs y afférents par le biais d’une interface publique accessible gratuitement à partir d’ordinateurs, tablettes et/ou smartphones. », selon les précisions de l’Autorité de régulation.

Si la future plateforme est décrite comme un enjeu majeur pour « la dynamisation de la concurrence » au Togo, son annonce intervient quelques jours seulement après la publication des résultats des campagnes de mesure de la qualité de services mobiles au Togo, qui ont établi que les services des opérateurs Togo Cellulaire et Moov-Africa Togo, n’étaient pas conformes aux seuils de qualité en vigueur.

Avec Togofirst

Similaires