Quatre ans après sa création le Centre de Formation aux Métiers de l’Industrie dans la zone portuaire à Lomé (CFMI) a reçu la visite d’une délégation de l’Agence Française de développement (AFD).

L’évolution du centre de ressources industrielles a été au cœur de la visite. Une deuxième phase est entamée, selon le directeur de l’AFD, François Jacquier- Pelissier.

Lire aussi: Togo/lutte contre la cécité : plus de 2000 élèves examinés à Kanté

« Tout l’enjeu étant naturellement de pouvoir faire en sorte que le CFMI puisse trouver les moyens de sa pérennisation et survivre à l’appui des bailleurs de fonds ; ses propres ressources en formation continu, en formation initiale, en formation diplômante pour pouvoir être équilibré financièrement et continuer à rayonner dans la sous-région », a-t-il déclaré.

Le CFMI est reconnu comme un centre d’excellence en interne comme à l’externe ; une plateforme didactique de formation professionnelle orientée aux besoins des entreprises industrielles togolaises et de la sous-région. Le centre est en partie financé par l’AFD.