Togo : Le CICR veut favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap

Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a tenu la 8ème édition de sa conférence Humanitarium ce mercredi 22 septembre 2021 à Lomé. L’événement a été diffusé en direct sur la page Facebook « Abidjan et région » du CICR.

« Inclusion des personnes en situation de handicap : améliorer l’accès aux services » est le thème de cette conférence dont l’objectif du CICR est de relever les défis des personnes en situation de handicap et de proposer des solutions.

À cet effet, la rencontre a rassemblé des experts du domaine de la réadaptation physique ainsi que des acteurs des gouvernements de la Côte d’Ivoire, du Bénin et du Togo, pays bénéficiant du soutien du CICR dans ce domaine à travers son Programme de Réadaptation Physique pour l’Afrique de l’Ouest.

Le défi des personnes handicapées est de taille. Contrairement aux personnes valides, elles sont obligées de demander de l’aide pour avoir accès à certains besoins élémentaires.

Premier panel

À titre d’exemple, dans un centre de santé, ‘où il y a des marches et non des rampes, une personne en chaise roulante ne peut y accéder’, a expliqué Mikafui AKUE DJESSOA, Cheffe de Mission CICR Lomé.

Un autre obstacle est le manque d’information. En effet, selon la Cheffe de Mission CICR Lomé, ‘Il y a beaucoup de personnes handicapées dans les milieux ruraux qui ne savent pas qu’en allant vers des structures de réadaptation, elles peuvent avoir une meilleure vie‘.

Mikafui AKUE DJESSOA, cheffe de mission CICR Lomé

Pour relever ces multiples défis, la conférence a permis d’exposer trois différentes questions réparties en panels.

Le premier panel porte sur comment limiter au maximum les obstacles socio-économiques et systémiques qui entravent l’accès des personnes en situation de handicap aux soins de santé, à la formation et à l’insertion professionnelle ?

Vue du public

Il a été conduit par Claude TARDIF, Orthésiste-prothésiste et Komivi Germain AYASSOU, Conseiller de la Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées (FETAPH) – Togo.

Par quels processus les gouvernements peuvent-ils améliorer l’accès physique et financier des personnes en situation de handicap aux services de réadaptation ?

C’est sur cette question que porte le deuxième panel conduit Niang MASSE, Directeur exécutif de l’Organisation Africaine pour le Développement des Centres pour Personnes Handicapées (OADCPH) – Togo et le Dr Germain Maberou HOUNGBEDJI, Enseignant-Chercheur et Coordonnateur des Études à l’École Supérieure de Kinésithérapie – Bénin.

Le troisième et dernier panel s’est appesanti sur « que faire pour réduire au mieux la fracture géographique entre populations rurales et urbaines ? ». Il a été conduit par Célestine ESSE, Assistante programme au département PRP+ du CICR – Togo et Dr Abdouramane COULIBALY, membre fondateur de l’ONG Vivre Debout – Côte d’Ivoire.

Tous ces panels ont été suivis de questions-réponses ouvertes aux publics sur place et en ligne.

Plus d'articles
Singuila : le “compagnon” de Charlotte Dipanda enflamme la toile avec sa nouvelle conquête (photo)