Tanko Timati

Le Cluster maritime d’Afrique francophone (CMAF) a tenu, ce mercredi 20 mars 2019, sa première Assemblée générale constitutive au cours de laquelle M. Charles Gafan a été élu président pour un mandat de trois (3) ans renouvelables.

Le Cluster maritime d’Afrique francophone porté sur les fonts baptismaux in
M. Charles Gafan, président du CMAF

Le Cluster maritime d’Afrique francophone qui regroupe 21 membres fondateurs, se veut un cadre d’échanges de bonnes pratiques pour discuter de l’avenir de l’économie bleue, créer des emplois et d’opportunités de développement durable.

Idée de Cadeau pour la Pâques

La première réunion du CMAF tenue à son siège à Lomé notamment au Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’OIF (BRAO), a permis d’adopter un projet de convention de partenariat entre le CMAF et le cluster maritime français puis de débattre des prochaines activités de la jeune organisation.

Le nouveau président, très honoré par le choix qui est porté sur sa personne révèle les grands défis et chantiers qui attendent son bureau.

Le Cluster maritime d’Afrique francophone porté sur les fonts baptismaux in
Vue partielle des personnalités présentes

« Les organes de pilotage de notre regroupement viennent d’être mis en place et je me réjouis de ce que le choix a été porté sur notre modeste personne pour en être le président », a confié M. Charles Gafan.

Le Cluster maritime d’Afrique francophone porté sur les fonts baptismaux in
Vue partielle des personnalités présentes

« Les défis qui nous attendent sont non seulement grands, mais surtout divers et variés. Nous devons relever le défi de développer un vaste réseau afin de promouvoir l’économie maritime, le dynamisme de l’excellence de notre réseau et de nos membres. Il nous faudra aussi rendre disponibles les données pertinentes de l’économie maritime afin de mieux nous orienter dans nos prises de décisions », a-t-il précisé.

Le Cluster maritime d’Afrique francophone porté sur les fonts baptismaux in
M. Charles Gafan (G) et M. Marc Vizy (D)

« Pour réussir notre mission, nous devons unir nos forces et utiliser le plus efficacement possible, les ressources de chacun et s’appuyer sur nos diverses et multiples expériences », a rappelé le nouveau président qui ne doute point du succès de la nouvelle organisation.

La cérémonie a été présidée par M. Baba Stanislas, Président du Haut conseil pour la mer au Togo avec la présence effective de M. Marc Vizy en sa qualité d’Ambassadeur de France au Togo et de Président du groupe des Ambassadeurs francophones et de M. Eric Adja, Directeur général du BRAO.

Le Cluster maritime d’Afrique francophone porté sur les fonts baptismaux in
Photo de famille

Les membres du conseil d’administration

Ils sont au total 10 membres dans le Conseil d’administration du CMAF. Il s’agit du Togolais Charles Kokouvi Gafan (Bolloré Togo), du Burkinabè Hervé Zongo (CMA-CGM-Bénin, Togo, Niger), du Béninois Ernest Tindo (Organisation panafricaine de la jeunesse pour l’économie bleue), du Franco-Ivoirien Damien Guessennd (Athéna shipping), du Sénégalais Ababacar Ngom (Piriou Sénégal), du Togolais Stanislas Baba (Président du haut conseil pour la mer au Togo), du Franco-Malien Mohamed Diop (Bolloré Cameroun), du Camerounais Aoudou Dandouma (Fourelagadec), du Gabonais Sayide Abeloko (Ex-directeur général des ports du Gabon) ainsi que de la Franco-Malienne Maïmouna Tambadou-Diallo (Bureau régional pour l’Afrique de l’ouest de l’OIF).

Le Cluster maritime d’Afrique francophone porté sur les fonts baptismaux in
Vue partielle des personnalités présentes

Les pays membres du CMAF

Basé à Lomé, le Cluster maritime d’Afrique francophone réunira les professionnels du secteur maritime des pays tels que le Togo, le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali, le Cameroun, le Gabon, le Burundi, Cap Vert, la Centrafrique, le Congo, la République Démocratique du Congo, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad.