L’association Terreau fertile a officiellement lancé ce mercredi 7 août 2019, le Salon FERIN. Prévu pour les 10 et 11 octobre 2019, la rencontre se tiendra au Palais des congrès de Lomé.

Cette première édition placée sous le thème « Promouvoir les investissements et faciliter les échanges par le levier de la technologie ». Le Salon FERIN se veut une plateforme collaborative pour promouvoir la facilitation des échanges et encourager l’investissement et l’entrepreneuriat au Togo.



Lire aussi : Gabon : pour crime rituel, un député suspendu du parti d’Ali Bongo

Le choix de ce thème est motivé par la volonté de faire la promotion des investissements et de permettre aux différents acteurs de comprendre le rôle crucial que peut jouer la technologie comme tremplin à la promotion et la facilitation des investissements.

C’est une occasion pour les participants d’informer, de communiquer, de débattre et d’échanger des expériences innovantes et bonnes pratiques pour la promotion des investissements et la facilitation et plus particulièrement sur la thématique placée au cœur de l’événement chaque année.

Lire aussi : Bénin : le président Patrice Talon veut reformer les évacuations sanitaires ‘qui ne profitent qu’aux plus riches’

Des entreprises, investisseurs, représentants d’administrations publiques, porteurs de projets, jeunes diplômés et divers acteurs clés du développement du Togo sont attendus à cette rencontre.

La première édition du salon verra la tenue du concours « T-Fertile », ouvert exclusivement aux porteurs de projets, entrepreneurs, aux startups qui souhaitent faire connaître, développer ou pérenniser leurs produits/services et innovations.

Tous les domaines porteurs d’innovations technologiques sont mis en lumière notamment l’agriculture, la sante, l’éducation, la Fintech, l’agroalimentaire, la mode, l’art, etc.

Lire aussi : La Casa De Papel bat le record de la série non-anglophone la plus vue sur Netflix en une semaine

Les candidats doivent avoir un âge compris entre 18 et 35 ans. Les startups qui souhaitent se faire connaître ont aussi la possibilité de postuler. Pour ce faire, ils doivent exister tout au plus depuis 3 ans et avoir comme ambition de développer ou pérenniser leurs produits/services et innovations. Le lauréat ou la startup lauréate gagnera un financement d’un million de francs CFA pour sa startup ou la réalisation de son projet.