>

Togo : Le gouvernement augmente de plus de 100 milliards de francs CFA le budget des dépenses sociales

Partager l'article sur :

Au Togo, le conseil des ministres a adopté ce vendredi 11 novembre 2022, l’avant-projet de loi de finances, exercice 2023.

Selon le gouvernement, ce texte consacre aux secteurs sociaux un montant de 623,4 milliards de francs CFA contre 522,2 milliards de francs CFA dans le budget 2022, soit une hausse de 19,6%.

En détail, de nouvelles mesures ont été proposées et visent à poursuivre les actions d’inclusion sociale et l’amélioration du climat des affaires.

Ainsi, les primes d’assurance versées par les employeurs pour l’assurance maladie des salariés seront désormais déductibles.

De même, le taux de patente sera revu à la baisse afin d’accompagner notamment les revendeuses de pagne et rendre compétitif les prix des tissus pagne.

Par ailleurs, dans l’optique d’accompagner le secteur des transports, la taxe sur les véhicules à moteur reste suspendue au profit des transporteurs.

De plus, les matériels et engins du secteur « bâtiments et travaux publics » seront exonérés de droits et taxes de douane afin d’accompagner les entreprises de construction et de travaux publics au Togo.

Ensuite, l’exonération de la TVA sur les cantines scolaires est maintenue et élargie aux cantines universitaires et d’entreprise.

En outre, les mesures sociales prises par le gouvernement en 2022 pour améliorer les conditions des populations face à la cherté de la vie, seront poursuivies.

Le budget de l’Etat, exercice 2023, financera également la poursuite du programme d’urgence de renforcement de la résilience dans la région des savanes.

Au total, le budget de l’Etat qui ressort de l’avant-projet de loi de finances, exercice 2023, est projeté à 1.957,9 milliards de francs CFA en ressources et charges contre 1.875,8 milliards de francs CFA dans la loi de finances rectificative 2022, soit une hausse de 4,4%.