>

Togo : Le gouvernement en séminaire à Kpalimé ; voici les sujets évoqués le premier jour

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Au Togo, le gouvernement s’est réuni ce lundi 12 septembre 2022 pour son 2e séminaire de l’année à Kpalimé. Les travaux sont présidés par le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé.

Sur Twitter, le Chef de l’Etat a annoncé les grandes lignes. “Nous ferons essentiellement le point de l’état d’avancement des projets dans les secteurs des infrastructures routières, de la santé, de l’urbanisme et des investissements, pour nous assurer de leur bonne exécution en vue de mieux répondre aux attentes et aux besoins des populations”, a-t-il écrit.

La première journée fut l’occasion pour les participants de faire un focus sur le renfoncement des mécanismes d’appui aux très petites et moyennes entreprises (TPME), l’attribution de l’identité pour tous, la mise en place du registre social des personnes et des ménages, la réalisation et l’extension du réseau des pistes rurales.

Les travaux se poursuivent aujourd’hui et porteront sur l’aménagement urbain, la généralisation de l’assurance et l’attraction des Investissements directs étrangers (IDE).

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a salué les progrès réalisés par l’équipe gouvernementale dans la mise en œuvre de la feuille de route 2025, et insisté sur la nécessité de continuer à apporter aux populations des solutions pragmatiques, en adéquation avec le contexte socioéconomique et sécuritaire.

Le chef de l’État a notamment encouragé les membres du gouvernement à accélérer la mise en œuvre des projets prioritaires afin d’alléger l’incidence du phénomène généralisé d’inflation.

La feuille de route du gouvernement est fondée sur la vision du Président de la République pour « un Togo en paix, une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable ».

Cet agenda quinquennal se décline en trois axes stratégiques structurés en 42 projets et 10 réformes.

Depuis son lancement en octobre 2020, des résultats satisfaisants ont été enregistrés dans les secteurs sociaux et économiques.