Togo : le gouvernement vole au secours de la ferme-orphelinat de Sodji-Kopé

Le gouvernement accompagne les enfants de l’orphelinat de Badja-Avédji, situé dans la préfecture de l’Avé avec un kit d’irrigation goutte-à-goutte qui sera installé sur le site maraîcher de l’orphelinat. 

Déjà une quantité de semences améliorées de maïs à haut rendement est convoyée vers ce centre pour appréciation, rapporte Togo matin. À travers ces gestes, le gouvernement veut contribuer à la sécurité alimentaire des jeunes enfants de ce centre.

Lire aussi : Togo / Rentrée scolaire 2019–2020 : Rotary Club Lomé-Perle tend la main aux enfants démunis

L’orphelinat de Badja-Avédji a d’énormes atouts 

L’orphelinat de Badja-Avédji dispose de 60 ha de maïs emblavés, un périmètre maraîcher, deux étangs piscicoles avec trois pêches par semaine régulièrement pour la consommation, 612 habitants dont 532 enfants orphelins et démunis en charge avec une consommation de 300 Kg de maïs par jour, environ 108 tonnes par an de maïs. 

Le reste du stock est mis en vente dans un volet de promotion de l’entrepreneuriat à travers un système de crédit en nature aux jeunes filles formées et installées à des points de vente à Lomé. L’orphelinat est également doté d’un complexe scolaire, d’un centre de formation des enfants en agriculture. 32 élèves formés en entrepreneuriat agricole par le centre sont actuellement en stage à l’Infa de Tové.

Lire aussi : Un Togolais réussit à gravir le Kilimandjaro, le plus haut sommet de l’Afrique

Il y a de cela un mois que Noel Bataka, ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique a visité le centre. « Le Togo regorge beaucoup d’opportunités surtout dans le secteur agricole, et le gouvernement s’intéresse aux jeunes et a le plaisir d’accompagner ces derniers sur un ensemble de projets entrepreneurial à travers le Mifa. Le gouvernement est fier de votre centre qui accompagne les jeunes aux plans : éducatif, social, économique et surtout entrepreneuriat rural pour l’insertion des jeunes dans la société active », a-t-il déclaré.

Plus d'articles
L’ancien président burundais Pierre Buyoya inhumé loin de son pays