L’Assemblée nationale a adopté ce mercredi 13 novembre la loi portant attributions et fonctionnement du District autonome du Grand Lomé, a-t-on appris.

L’université de Lille va rembourser aux étudiants étrangers la hausse de leurs frais d’inscription



Le Conseil du District comprendra 53 conseillers membres, dont 26 élus locaux issus des 13 communes des préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé. Les 27 autres personnalités dont le gouverneur seront nommées par le président Faure Gnassingbé.

Le District Autonome du Grand Lomé a pour compétences l’assainissement de la capitale et de l’ensemble du Grand Lomé, la protection de l’environnement, la planification de l’aménagement du territoire de district autonome, la promotion et la réalisation des actions économiques, sociales et culturelles.

https://l-frii.com/les-deputes-beninois-limitent-a-deux-les-mandats-du-president/

« La création de cette entité est motivée par la nécessité d’exécuter des actions propres à la capitale dont certains volets d’aménagement, d’entretien, de fonctionnalité et de modernisation vont au-delà des compétences des communes » , a indiqué Payadowa Boukpessi, le ministre de l’Administration territoriale à l’issue du vote des députés, rapportent nos confrères de Togo Breacking News.

Il faut préciser que le siège du District du Grand Lomé est fixé à Lomé, au siège de l’ancienne mairie de Lomé. Le district autonome du Grand Lomé regroupe les préfectures d’Agoe Nyivé et du Golfe et les 13 communes de ces deux préfectures.

Rappelons que le District Autonome du Grand Lomé a été créé par un projet de loi adopté par le Conseil des ministres du mercredi 9 octobre 2019.