in ,

Togo : le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur officiellement lancé par le ministre Robert Dussey

Le ministre Robert Dussey ce mardi à Lomé

Le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) est officiellement lancé ce mardi 2 juillet 2019 à Lomé par M. Robert Dussey, ministre des Affaires Etrangères, de l’intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur.

Vue partielle des participants

Ce conseil se veut une instance fédérative, inclusive et représentative de toutes les associations des Togolais vivant à l’extérieur. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du Gouvernement pour les Togolais de l’Extérieur officiellement lancée en avril dernier.

Lire aussi : Togo-Diaspora : voici les grands axes de la feuille de route du gouvernement pour les Togolais de l’extérieur

Le HCTE regroupera en son sein, les filles et fils du Togo, résidant hors du territoire national. L’instance sera un pont entre la diaspora togolaise et le Gouvernement sur toutes les questions d’intérêt commun. Il sera également chargé de suivre et de coordonner les actions de développement de la diaspora au Togo.

« Le HCTE est une structure représentative de la Diaspora togolaise, un cadre par excellence d’échanges et de confiance réciproque avec gouvernement togolais », a confié le ministre Robert Dussey.

Le ministre Robert Dussey lors de son intervention ce mardi à Lomé

« Le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur sera un organe consultatif de statut associatif, non-partisan, non discriminatoire et à but non lucratif. Il ne sera affilié à aucune obédience confessionnelle, philosophique ou politique. Les objectifs qui sous-tendent la création du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur sont entre autres :

– rassembler et représenter tous les ressortissants togolais résidant à l’étranger sans distinction d’origine régionale, ethnique, religieuse, sociale, de sexe et de profession ou d’opinion ;

– promouvoir partout la défense des droits et intérêts des Togolais de l’Extérieur et leur porter assistance dans le respect de la législation et de l’ordre public ;

– assurer le lien avec l’Autorité publique du Togo d’une part et une ouverture sur les Autorités locales du pays d’accueil d’autre part ;

– favoriser et valoriser la contribution des Togolais de l’Extérieur dans tous les aspects du développement économique, environnemental, social et culturel ;

– assurer la participation active de la diaspora aux affaires publiques du Togo ;

– apporter les secours nécessaires aux Togolais en situation difficile et s’il y a lieu, provoquer l’intervention de l’autorité publique », a expliqué le ministère.

Lire aussi : Togo : braquage à l’Université de Lomé ce mardi 2 juillet 2019

« La mise en place du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur sera effectuée suivant plusieurs phases notamment l’appel à inscription des électeurs, le lancement de l’appel à candidatures des Délégués Pays, la validation des candidatures, le vote en ligne, le dépouillement, la publication des résultats, l’installation officielle des membres du HCTE et la publication des textes règlementaires devant régir son fonctionnement », a expliqué M. Safiou Radji, expert de la diaspora.

Le ministre Robert Dussey au premier plan

« Nous venons de lancer l’initiative et nous espérons que les Togolais de l’extérieur dans les différents pays vont s’associer et porter eux-mêmes cette initiative. En tant que Gouvernement, nous allons les accompagner pour qu’ils puissent parler d’une seule voix afin que les problèmes de la diaspora soient réglés plus facilement », a précisé le ministre.

Il comptera 77 délégués élus suite à l’élection des Délégués Pays, représentant les Togolais expatriés de leur pays de résidence. Le mode d’élection des Délégués Pays du HCTE se caractérise par un scrutin, organisé en ligne, visant à faire élire les Délégués Pays à partir du vote des électeurs expatriés dans leur pays de résidence ou circonscription électorale.

Le principe prévoit un seul vote possible pour chaque Togolais de l’Extérieur, électeur et seulement au titre de son pays de résidence ou sa circonscription électorale.

Lire aussi : Togo : un Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur annoncé pour les mois prochains

Ces 77 Délégués Pays seront répartis dans quatre zones à savoir Afrique (45), Europe (19), Amériques (6), Asie-Océanie (7).

Pour élire un candidat, les Togolais de l’Extérieur, électeurs, doivent s’enregistrer en ligne, en complétant un formulaire visant à les identifier (valider la nationalité togolaise et autres documents), préciser leur lieu de résidence et accéder au statut des Votants au titre de leur pays de résidence ou circonscription électorale.

Vue partielle des participants

Pour être candidats au poste de Délégués Pays, les candidats postulent en ligne en complétant un formulaire de candidatures permettant notamment d’évaluer leurs capacités à assumer les missions assignées aux membres du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur.

Le processus électoral démarre officiellement le 15 juillet 2019 et se termine par la publication des résultats le 15 octobre 2019.

Un site web a été mis en place pour les candidatures et les élections prochaines.



Saham Ad

Minusma : 70 soldats togolais à la rescousse du Mali

Togo Le Président Faure Gnassingbé a parlé de ses ambitions pour 2020 avec Félix Tshisekedi ce mardi 2 juillet

Togo : Le Président Faure Gnassingbé a parlé de ses ambitions pour 2020 avec Félix Tshisekedi ce mardi 2 juillet