Togo : Le jour où le jeune Faure Gnassingbé a terrassé son adversaire aux Evala (photo)

Nous sommes probablement dans les années 1980. Sous le regard des sages de son peuple, naissait un champion qui était destiné à diriger le Togo une vingtaine d’années plus tard. Ce champion, c’est le président de la République togolaise, Faure Gnassingbé.

Originaire de Kara, une ville située à 400 km environ au Nord de la capitale Lomé, le Président, à l’instar de la majorité des jeunes garçons provenant de cette localité, a dû passer l’étape initiatique des Evala dans son jeune âge.

Consistant à lutter contre un adversaire aussi jeune que soi, et que l’on doit terrasser, la lutte Evala est un événement très capital pour tout jeune kabyè. C’est ainsi que Faure Gnassingbé, jeune évalou, avait participé aussi à cette lutte.

Selon nos confrères de Dounia le monde, il aurait terrassé tous ceux qu’il a croisé lors des finales à Pya. La même source indique que les jeunes de sa génération appelés “Rawou” le reconnaissent comme un redoutable adversaire. 

Reprise des Evala après 2 ans d’absence

Au Togo, les Evala vont reprendre cette année après 2 ans d’interdiction en raison des restrictions sanitaires. Les Evala font partie intégrante de la culture Kabyé. 

Elles sont l’occasion pour les jeunes ‘Evalou’ de se distinguer par leur force, leur endurance et l’élégance de leur danse. Ces luttes permettent aux jeunes de 18 ans de passer de l’adolescence à la classe des adultes. Ce qui leur confère un statut social avec ses droits et ses obligations.

Similaires