in ,

Togo : le ministère du Développement à la Base recrute pour ces 6 postes (22 juin)

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’hybridation de moteurs Diesel des Plateformes Multifonctionnelles avec systèmes solaires au Togo, Consult Services Synergie (cabinet spécialisé en Stratégie, Organisation et Conseil en Ressources Humaines) recrute pour le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, une Unité de Gestion du Projet (UGP) composée de six(6) postes :

  1. Contexte et justification

L’Etat togolais à travers le Ministère du Développement à la Base ; de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, a initié en 2009 un programme qui s’inscrit dans le cadre la réduction de la pauvreté et qui vise l’accroissement des revenus et l’amélioration des services sociaux de base des populations rurales à travers un accès élargi aux services énergétiques fournis par la plateforme multifonctionnelle (PTFM).

Le concept de plateforme multifonctionnelle repose sur la corrélation entre d’une part, certaines dimensions de la pauvreté qui affecte particulièrement les femmes et les filles, et d’autre part les activités domestiques dans lesquelles elles sont liées et qui se caractérisent par une perte de temps de ressources. La plateforme multifonctionnelle vise à atténuer cette situation. Elle libère les femmes de certaines tâches fastidieuses leur permettant ainsi de dégager du temps pour mener des Activités Génératrices de Revenus (AGR) et aux filles de mieux se consacrer à leurs études.

Lire aussi : Laurent Gbagbo : tout sur les dispositions pour son retour en Côte d’Ivoire



Dans la conception initiale de la PTFM, l’accent a été mis sur les moteurs diesel comme source d’énergie. Cette source contribue non seulement à la dégradation de l’environnement par des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi engendre des charges d’exploitation exorbitantes pour des bénéficiaires portant ainsi préjudice à la rentabilité des PTFM installés. Au regard de cette situation, le gouvernement et la Banque Ouest Africaine Développement (BOAD) ont initié à travers le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) un projet d’hybridation des moteurs diesel des plateformes multifonctionnelles avec des systèmes comme une alternative d’atténuation du changement climatique.

Le projet prévoit l’hybridation de 50 PTFM standards existantes substituant ainsi le diesel au solaire photovoltaïque. En outre, 50 kits de pompage solaire seront installés dans les localités bénéficiaires des PTFM pour l’approvisionnement en eau potable ou l’irrigation. Ce dispositif contribuera à la promotion des Activités Génératrices de Revenus (AGR) et des microentreprises rurales. A travers ses différentes composantes, le projet contribuera également (i) au renforcement du cadre réglementaire et institutionnel dans le secteur des énergies renouvelables ; (ii) au développement des connaissances et des capacités pour aider les secteurs public et privé à fournir une meilleure qualité de services  aux zones rurales ; (iii) à l’amélioration de l’accès au financement des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique ; (iv) au déploiement de l’énergie solaire hybride sur les Plateformes Multifonctionnelles et (v) à la gestion et au suivi-évaluation des activités.

Lire aussi : Bénin : Le Président Patrice Talon réitère son amitié à Boni Yayi

Ce projet qui couvre les cinq régions du pays vise à promouvoir l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique comme approche dans la lutte contre le changement climatique. Son objectif est d’accroître l’accès à l’électricité et aux services énergétiques modernes grâce notamment au développement et à l’utilisation des technologies de l’énergie solaire dans 50 villages du Togo. Il sera mis en œuvre par une Unité de Gestion du Projet (UGP) composé de :

  • Un Coordonnateur ;
  • Un Responsable Administratif et Financier ;
  • Un Responsable en Suivi-Evaluation et Apprentissage ;
  • Un Responsable en Communication ;
  • Un Assistant au Coordonnateur ;
  • Un chauffeur.
  1. Description des postes
  2. UN (01) COORDONATEUR DU PROJET (H/F)

Au sein du Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, le Coordonnateur aura pour mission principale de superviser et coordonner les activités du personnel de l’Unité de Gestion du Projet en veillant au bon fonctionnement du projet. Il assurera le suivi opérationnel de la mise en œuvre et la bonne exécution de l’ensemble des activités du projet. Il a l’obligation de rendre compte au Comité de Pilotage.

A ce titre, le Coordonnateur sera notamment chargé de :

  • Coordonner les activités du projet en conformité avec le document du projet ;
  • Initier, élaborer et gérer des partenariats avec d’autres projets et programmes ;
  • Elaborer et exécuter le plan de travail et le budget annuel ;
  • Coordonner et gérer l’équipe du projet ;
  • Assurer le respect des dispositions des manuels mis en place pour la gestion du projet ;
  • Contribuer au recrutement des consultants et autres prestataires de services ;
  • Gérer les consultants recrutés dans le cadre du projet ;
  • Assurer le contrôle technique des résultats produits par les consultants et autres prestataires de service ;
  • Organiser les réunions du Comité National de Pilotage du Projet et préparer des rapports de ces réunions ;
  • Faciliter le renforcement des capacités des membres de l’équipe et des partenaires de mise en œuvre ;
  • Assurer la mise en œuvre du système de suivi et dévaluation ;
  • Assurer la mise en œuvre des recommandations des audits et des évaluations ;
  • Faciliter les processus de capitalisation des expériences et en tirer des enseignements à soumettre aux parties prenantes ;
  • Elaborer les rapports périodiques du projet suivant les canevas du FEM et de la BOAD ;
  • Assurer le suivi et l’évaluation périodique du projet ;
  • Effectuer toute autre tâche liée à son poste.

Profil et Compétences

 Le profil du coordonnateur doit répondre aux critères suivants :

– Être ingénieur en énergie avec une spécialisation en énergie renouvelable ;

– Avoir une connaissance technique avérée du secteur des énergies renouvelables ;

– Disposer d’au moins 10 années d’expérience professionnelle en matière de gestion de programmes et projets, avec un minimum de 5 ans d’expérience dans les projets en lien avec le secteur des énergies renouvelables et le développement local ou l’hybridation des énergies renouvelables ou conventionnelles ;

– Avoir travaillé sur des projets ou programmes financés par les bailleurs de fonds (Banque Mondiale, BOAD, FEM) ; avoir une expérience spécifique dans la mise en place des plates formes multifonctionnelles au profit des groupements villageois pourrait un atout ;

– Maitriser les logiciels courants d’informatique (Word, Excel, Powerpoint, etc.)

– S’exprimer de façon claire et précise en français ; la connaissance de l’anglais est un atout.

  1. UN (01) RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER (H/F)

Le Responsable Administratif et Financier (RAF) est placé sous la supervision du Coordonnateur du projet. Il est responsable de la gestion administrative, comptable et financière du projet.

Dans le cadre spécifique de l’exécution du projet, le RAF assurera les tâches suivantes :

  • Sur le plan administratif
  • Exercer la tenue des fiches du personnel du projet et la conservation des différents contrats de travail ;
  • Maintenir les actifs du projet ;
  • Elaborer et superviser le plan de formation du personnel ;
  • Préparer, organiser et suivre la réalisation des missions d’audit du projet ;
  • Exécuter toute autre tâche (en lien avec ses compétences) demandée par sa hiérarchie ;

(ii) Sur le plan financier

  • Mettre en place la comptabilité générale, analytique, budgétaire en temps réel à tous les niveaux des activités du projet et pour toutes ses composantes ;
  • Mettre en place un système de contrôle financier interne approprié et fiable, lié aux activités du projet ;
  • Préparer les budgets et les rapports financiers conformément aux dispositions du guide pratique de gestion des projets financés par la BOAD, afin de les présenter au comité National du Pilotage (CNP), ainsi qu’à la BOAD ;
  • Suivre la gestion des comptes, y inclus le compte désigné et caisses d’avance ;
  • Elaborer et suivre les besoins en trésorerie y compris l’établissement des prévisions de caisse ;
  • Suivre l’exécution financière et mettre à jour tous les trois mois le coût des activités par rapport aux prévisions initiales ;

(ii) Sur le plan comptable

  • Saisir les pièces justificatives du projet dans le logiciel de gestion du projet ;
  • Préparer les demandes de paiement et de retrait de fonds, ainsi que toute la documentation nécessaire aux décaissements, conformément aux directives de la BOAD ;
  • Préparer et assurer la paie du personnel de l’UPG ;
  • Préparer les dossiers de réapprovisionnement des comptes banques ;
  • Tenir les comptes ainsi que les opérations préparatoires aux vérifications comptables ;
  • Analyser mensuellement les comptes du projet ;
  • Faire le suivi et l’analyse des opérations relatives aux comptes du projet ;
  • Elaborer les états financiers annuels ;
  • Tenir la comptabilité générale, analytique et budgétaire du projet ;
  • Préparer les demandes de paiement et/ou de remboursement ;
  • Vérifier les pièces comptables en vue de la préparation des différents mémoires ;
  • Suivre la remontée de toutes les pièces justificatives des dépenses effectuées aux membres de l’UGP au moyen des avances de fonds qui leur sont accordées au titre de leurs activités ;
  • Participer à l’apurement complète des dotations initiales ;
  • Assurer le remplissage des reçues de chèques et de la tenue du registre y relatif ;
  • Veiller à la tenue de la comptabilité matière ;
  • Assurer le suivi de la bonne conduite du parc auto ;
  • Gérer la chaîne d’approvisionnement du projet dans le respect des procédures de la BOAD ;
  • Gérer les stocks de fournitures et le matériel roulant ;
  • Exécuter toutes autres tâches qui lui sont confiées par le supérieur hiérarchique.

Profil et Compétences

 Le profil du RAF doit répondre aux critères suivants :

– Être titulaire d’un diplôme universitaire du niveau minimum Bac+5 en finance, gestion, comptabilité, ou tout autre diplôme équivalent pertinent ;

– Disposer d’au moins 07 années d’expérience professionnelle en matière de gestion administrative, financière et comptable dans des programmes ou projets ;

– Avoir une bonne connaissance des procédures de financement et de gestion des projets de développement ;

– Avoir travaillé sur des projets ou programmes financés par les bailleurs de fonds (Banque Mondiale, BOAD, FEM) serait un atout ;

– Avoir une maîtrise des logiciels courants d’informatique ; la connaissance du logiciel Tompro sera un atout.

– S’exprimer de façon claire et précise en français ; la connaissance de l’anglais est un atout.

Lire aussi : Nom de la future monnaie unique de la CEDEAO : Eco arrive premier                                                                                                        

  1. UN (01) RESPONSABLE EN SUIVI-EVALUATION ET APPRENTISSAGE (H/F)

Sous la supervision du Coordonnateur, le Responsable Suivi-Evaluation et Apprentissage aura pour mission principale d’assurer la mise en œuvre du système de suivi-évaluation du projet par un suivi régulier des indicateurs au cours de l’exécution du projet. Il est chargé de l’élaboration des rapports afin de contribuer aux prises de décision dans les délais. Les actions du Responsable en Suivi-Evaluation et Apprentissage doivent permettre un bon fonctionnement du système d’information et a remontée rapide des données techniques des différents partenaires d’exécution du projet.

A ce titre, il exécutera les tâches ci-dessous :

  • Participer à l’élaboration des plans de travail et budgets annuels et en assurer la finalisation ;
  • Concevoir les outils de collecte de données adaptés aux besoins du Projet ;
  • Identifier et suivre les indicateurs de projet ;
  • Définir un circuit de remontée de l’information et assurer la régularité du flux d’informations ;
  • Superviser les opérations de collectes de données et analyser les données recueillies ;
  • Participer au recrutement des Agences de relais Locales (ARL) et d’autres partenaires de mise en œuvre du projet ;
  • Coordonner les activités des ARL et d’autres partenaires de mise en œuvre du projet ;
  • Organiser des réunions de sensibilisation et d’information sur les activités du projet ;
  • Organiser des ateliers de renforcement des capacités de tous les acteurs du projet ;
  • Appuyer l’installation des systèmes solaires photovoltaïques sur les PTFM retenues dans le cadre du projet ;
  • Contribuer à l’identification et la mise en œuvre des stratégies de financement durable pour l’électrification ;
  • Coopérer au développement d’un système de subvention dans le domaine des énergies renouvelables dans le cadre de partenariat public-privé ;
  • Contribuer à la mise en place d’un financement pour les projets d’intégration des énergies renouvelables dans l’électrification rurale, dans le cadre d’un partenariat public-privé ;
  • Organiser les études sur les chaînes de valeur autour des PTFM ;
  • Appuyer le développement des chaînes de valeur autour des PTFM ;
  • Appuyer les bénéficiaires dans l’identification des activités de création de richesses (AGR et microentreprises) ;
  • Participer aux visites de terrain des missions techniques d’appui et des missions de supervision du projet ;
  • Contribuer à l’identification de thèmes pour la capitalisation, la diffusion et le partage de bonnes pratiques du projet ;
  • Rédiger les termes de références des études/enquêtes et préparer les contrats des partenaires pour les études/enquêtes de suivi-évaluation ;
  • Elaborer les TDR du recrutement des consultants dans le cadre de la mise en œuvre du projet ;
  • Superviser l’évaluation des performances des Agences d’exécution ;
  • Préparer les rapports d’évaluation des performances ;
  • Travailler en collaboration étroite avec les responsables des structures partenaires/Agences d’exécution ;
  • Participer aux différentes rencontres d’information et de sensibilisation des populations bénéficiaires en matière de protection de l’environnement ;
  • Assister le coordonnateur dans la gestion des aspects environnementaux du projet ;
  • Faire les suivis des mesures de protection environnementale ;
  • Veiller à la minimisation des risques environnementaux ;
  • Veiller à une réelle implication des populations locales dans la mise en œuvre des mesures de sauvegarde environnementale ;
  • Contribuer aux activités de supervision, de revue à mi-parcours, de suivi et d’évaluation du projet ;
  • Participer au suivi technique des activités et audits techniques des réalisations du projet ;
  • Préparer des rapports de suivi destinés à attirer l’attention sur les points forts et les points faibles identifiés dans l’exécution des activités, et les éléments qui requiert des décisions particulières ;
  • Assurer la production à temps des rapports trimestriels ; semestriels et annuels suivant le canevas proposé par le FEM et la BOAD ;
  • Assister le Coordonnateur dans toutes autres tâches relevant de sa compétence.

Profil et Compétences

Le profil du Responsable en Suivi-Evaluation et Apprentissage doit répondre aux critères suivants :

– Être titulaire d’un BAC+5 en statistiques, économie, agroéconomie, sociologie, environnement ou tout autre diplôme équivalent ;

– Disposer de 10 ans d’expérience professionnelle dans la gestion de projet et d’au moins 07 années d’expérience dans une fonction de suivi-évaluation des projets ou programmes de développement ;

– Avoir de solides connaissances en économétrie, conception et conduite d’enquête ;

– Avoir une bonne connaissance du cycle de gestion de projet et de la gestion axée sur les résultats ;

– Avoir une expérience spécifique dans la mise en place et le suivi des Plateformes multifonctionnelles serait un atout ;

– Avoir une maîtrise des logiciels courants d’informatique et des systèmes de gestion des bases de données ; la connaissance du logiciel Tompro sera un atout.

– S’exprimer de façon claire et précise en français ; la connaissance de l’anglais est un atout.

  1. UN (01) RESPONSABLE EN COMMUNICATION (H/F)

Placé sous la supervision du Coordonnateur, le Responsable en Communication aura pour mission principale d’apporter un appui technique aux actions de communication et de promotion du projet. A ce titre, il participe à l’élaboration de la stratégie de communication du projet et apporte un support technique aux différentes parties prenantes dans la mise en œuvre d’un plan de communication.

Il est chargé notamment de :

  • Diagnostiquer l’état actuel de la communication pertinente au projet au Togo ;
  • Elaborer le plan de la communication du projet ;
  • Développer et suivre diverses stratégies de communication ;
  • Sélectionner et proposer des outils de communication adéquats dans la zone du projet ;
  • Assurer la gestion des supports et outils de communication du projet ainsi que leur mise à disposition aux parties prenantes ;
  • Contribuer à l’évaluation des programmes de communication ;
  • Participer aux réunions et autres activités liés au projet ;
  • Assister l’équipe du projet dans la réalisation des actions d’Information, d’Education et de Communication (IEC) à l’interne et à l’externe ;
  • Assurer l’harmonisation de la programmation des campagnes de communication au niveau régional et national afin de créer une bonne synergie d’actions ;
  • Assurer la diffusion des rapports et des messages du projet dans les médias appropriés et suivant les cibles visées ;
  • Cordonner les activités des prestataires du projet en matière de communication ;
  • Aider à la visibilité des actions du projet à travers les reportages, l’animation du site du Ministère avec les informations et photos du projet ;
  • Examiner tous les documents de communication et les rapports de projet pour la précision de la messagerie ;
  • Produire des rapports réguliers sur les activités de communication au sein du projet ;
  • Effectuer toute autre tâche liée à son poste.

Profil et Compétences

 Le profil du Responsable en Communication doit répondre aux critères suivants :

– Être titulaire d’un Master en sciences de la communication ou tout autre diplôme équivalent ;

– Disposer d’au moins 07 années d’expérience professionnelle dans le domaine de la communication avec une expérience spécifique en matière de gestion de projet ;

– Avoir une très bonne capacité rédactionnelle, d’analyse et de synthèse ;

– Avoir une maîtrise des logiciels courants d’informatique (Word, Excel, Powerpoint) ;

– S’exprimer de façon claire et précise en français ; la connaissance de l’anglais est un atout.

  1. UN (01) ASSISTANT AU COORDONNATEUR (H/F)

Sous l’autorité du Coordonnateur, l’Assistant aura pour mission principale d’assurer le secrétariat du projet, la tenue de la caisse et la logistique.

A ce titre il est notamment chargé de :

  • Préparer les réunions de travail de la coordination ;
  • Gérer les aspects logistiques des rencontres et manifestations placées sous l’égide du projet ;
  • Organiser le déplacement des acteurs du projet ;
  • Préparer les ordres de mission du coordonnateur et des acteurs du projet conformément aux procédures en vigueur ;
  • Veiller au bon ordre du bureau et à la maintenance des meubles et équipements électroniques ;
  • Suivre le respect des procédures d’achat ;
  • Tenir à jour la caisse de fonctionnement ;
  • Assurer le paiement des menus dépenses de fonctionnement du projet ;
  • Gérer le standard téléphonique ;
  • Assurer les activités de secrétariat du projet ;
  • Accueillir, informer et orienter les visiteurs ;
  • Assister le Coordonnateur du projet dans la gestion de ses rendez-vous ;
  • Coordonner l’ensemble des contacts extérieurs et intérieurs du projet ;
  • Exécuter toute autre tâche administrative confiée par le Coordonnateur.

Profil et Compétences

Le profil du l’Assistant au Coordonnateur doit répondre aux critères suivants :

-Être titulaire d’un diplôme universitaire du niveau Licence en Assistance Administrative ou tout autre diplôme équivalent ;

– Disposer d’au moins 05 années d’expérience professionnelle en matière d’assistance administrative, gestion de projets ou programmes de développement, planification ou autres domaines pertinents en lien avec le poste ;

– Avoir une bonne connaissance du cycle de gestion de projet et de la gestion axée sur les résultats ;

– Avoir une très bonne capacité rédactionnelle, d’analyse et de synthèse ;

-Avoir le sens de la discrétion et de confidentialité ;

– Avoir une maîtrise des logiciels courants d’informatique (Word, Excel, Powerpoint) ;

– S’exprimer de façon claire et précise en français ; la connaissance de l’anglais est un atout.

  1. UN (01) CHAUFFEUR (H)

Placé sous l’autorité du Comptable, sous la supervision du Responsable Administratif et Financier, le Chauffeur aura pour principale mission de s’acquitter de sa fonction dans le respect des principes de confidentialité de courtoisie et de rapidité, en assurant un service de conduite prudente et sûre. Il veille au bon fonctionnement des véhicules du projet et assure la circulation des correspondances entre le projet et les partenaires.

A ce titre, le Chauffeur est chargé de :

  • Conduire les véhicules du projet pour transporter le personnel autorisé, distribuer et aller le courrier, des documents et d’autres objets ;
  • Accueillir et déposer les visiteurs ou personnel du projet en cas de déplacements hors du territoire ;
  • Assurer l’entretien quotidien des véhicules : vérifier l’huile, l’eau, la batterie, les freins, les pneus, etc… ;
  • Effectuer toutes les réparations mineures dans le temps et faire effectuer les autres selon les procédures mises en place ;
  • Veiller à la propreté et à la sécurité des véhicules ;
  • Tenir le registre du kilométrage quotidien, de la consommation d’essence, des vidanges, de graissages ;
  • Veiller au renouvellement immédiat de la visite technique et de la police assurance tous risques ;
  • Veiller à ce que les formalités prévues dans les dispositions réglementaires soient remplies en cas d’accident ;
  • Veiller au respect des règles de sécurité à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule ;
  • Aider à l’exécution des tâches relatives à la logistique ;
  • Effectuer d’autres tâches sur instructions des responsables hiérarchiques.

Profil et Compétences

Le profil du Chauffeur doit répondre aux critères suivants :

– Être titulaire d’un BEPC au moins, ou tout autre diplôme équivalent ;

– Justifier d’au moins 5 ans d’expérience à un poste similaire ;

– Disposer d’un Permis de conduire ;

– Avoir le sens de la courtoisie et de la confidentialité ;

– Avoir un bon esprit d’écoute et le sens de responsabilité.

  1. Durée du contrat et lieu d’affectation

Le personnel recruté sera sur les différents postes basé à Lomé avec des possibilités de missions dans les cinq (5) régions du pays. La durée est de 12 mois, renouvelable sur la base de résultats produits.

  1. Dossiers de candidature

Les dossiers de candidature pour tous les postes doivent impérativement être constitués de :

  • Une lettre de motivation avec mention de la prétention salariale ;
  • Un Curriculum Vitae détaillé ;
  • Une Copie des diplômes ou tout autre document justifiant les formations reçues ;
  • Une Copie des certificats, attestations de travail ou tout autre document justifiant les expériences acquises ;
  • Une copie du certificat de nationalité togolaise.

Les candidats intéressés sont priés d’envoyer leur dossier de candidature avec mention  « candidature au poste de… (Préciser le poste concerné) du projet hybridation des PTFM » à l’adresse électronique suivante : recrutement@cssynergie.com,

Ou sous pli fermé à :

CONSULT SERVICES SYNERGIE, Immeuble l’Habitat 1er étage, BP : 13085 Lomé – TOGO, Tél. : 22 22 91 35 /22 21 63 57, au plus tard le 22/06/2019 à 18 h.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour la suite du processus. Aucun dossier ne sera retourné.




Ad Banque Atlantique
Finam, jeunes, entreprises, togolaises

Cartographie des entreprises au Togo : le Grand Lomé détient 63,4% de l’effectif

[Vidéo] Voici la chanson officielle de la CAN 2019 qui sera interprétée ce soir

[Vidéo] Voici la chanson officielle de la CAN 2019 qui sera interprétée ce soir