Des jeunes mères et nouveau-nés de l’hôpital de Bè ont bénéficié  des dons du mouvement « Engagement Pour l’Avenir » ce vendredi 5 avril à Lomé.

Composés de vivres et de non-vivres, ce geste social s’inscrit dans la droite ligne de l’engagement pour le développement que prône cette association.

On ne peut pas parler de bien-être sans inclure les mères et les enfants, voilà ce qui pousse ce mouvement à aller au chevet des femmes et leurs progénitures surtout les plus vulnérables pour  leur apporter du soutien.

Togo, Mouvement, Engagement Pour l’Avenir, mères, bébés, Hôpital de Bè, Kamal Adjayi,Pour le président du mouvement, Kamal Adjayi, à  travers cette action, nous voulons apporter notre pierre à l’édifice. Nous avons déjà eu à opérer dans le domaine éducatif. Aujourd’hui, la santé est au cœur de nos préoccupations. Après sondage, nous avons remarqué que le besoin se fait ressentir spécialement plus à l’hôpital de Bè, ce qui justifie notre choix.

Lire aussi : Togo / Elections locales : 3 jours de recensement en vue pour la révision des listes

Togo, Mouvement, Engagement Pour l’Avenir, mères, bébés, Hôpital de Bè,
Kamal Adjayi (G) remettant le don à une bénéficiaire ce vendredi 5 avril à l’hôpital de Bè

« Nous remercions les responsables de ce mouvement pour ce geste noble à notre endroit. Il y a plein d’hôpitaux, mais ils ont préféré le nôtre pour effectuer cette action humanitaire. Nous saisissons cette opportunité pour inviter toutes les femmes à opter pour ce cadre pour leur bien-être et celui de leur progéniture », a déclaré Zanklassou  Ablavi, une jeune-mère bénéficiaire.

La directrice de l’hôpital de Bè, Adjeh Assoupui a exprimé sa gratitude à l’endroit des donateurs et salué le choix porté sur cette formation sanitaire. Elle a ensuite saisi cette occasion pour faire appel à d’autres bonnes volontés pour emboiter le pas à ce mouvement.

Lire aussi : CPI : Un avion affrété pour le retour de Blé Goudé à Abidjan ?, la réponse de l’avocat

Lancé en 2018, le mouvement Engagement pour l’avenir se veut un cadre d’échange et d’entraide pour la jeunesse togolaise en vue d’un développement participatif. La prochaine activité de ce mouvement consistera à offrir de l’eau potable à des populations résidant dans les milieux défavorisés.