Crédit Photo : Lomeinfos

Togo / Le « numerus clausus » interdit : très bonne nouvelle pour les nouveaux bacheliers et les étudiants

Bonne nouvelle pour les étudiants et surtout pour les nouveaux bacheliers !

C’en est fini de la pratique du « numerus clausus » au Togo.

Le gouvernement togolais vient d’interdire sur toute l’étendue du territoire la pratique de cette méthode.

« La pratique du numerus clausus est interdite dans les facultés, écoles et instituts des universités et établissements publics et privés d’enseignement supérieur du Togo », peut-on lire dans un arrêté ministériel portant signature du Prof. Majesté Ihou Wateba, ministre en charge de l’Enseignement supérieur.

Qu’est-ce que le « numerus clausus » ?

Signifiant en français « nombre fermé », il s’agit d’une pratique fixant le quota (autorisé) des candidats à (être retenus à) un concours, une filière universitaire ou une fonction. Il est déterminé par l’autorité concernée en fonction des besoins à pourvoir, rappel Icilome.

Les réformes se poursuivent et si celle-ci fait plaisir aux nombreux nouveaux bacheliers, une inquiétude plane déjà.

Ne fera-t-elle pas obstacle à un meilleur encadrement des étudiants ? Selon le média, certains observateurs soulignent le risque de voir le nombre des étudiants dans les amphis augmenter.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
“Pleurer est autorisé, mais faites-le tranquillement” : des étudiants surpris par cette instruction sur leur épreuve (photo)