in ,

Togo : le Palais de Lomé ouvert au public

Le Palais de Lomé, en rénovation depuis 2014, a été inauguré ce vendredi 22 novembre, par Faure Gnassingbé.

Togo : ouverture de la 16e foire internationale de Lomé

Ce monument emblématique de l’histoire du Togo, sis à côté de l’ancien Palais de la Marina en bordure de mer, était l’ancien palais des gouverneurs et hôtes de marque.

Coupure du ruban par le chef de l’Etat

Le projet est né de la volonté du chef de l’État d’ouvrir le palais à l’ensemble du public togolais pour lui donner l’occasion de se réapproprier le patrimoine national et de s’en inspirer.

Restauré sur fonds propres pour un coût total de 2,4 milliards de FCFA, ce joyau, est désormais converti en complexe culturel, pour le rayonnement de la culture togolaise et internationale.

Il dispose d’un parc de 11 hectares, dont la diversité et la luxuriance de la flore constituent la parfaite expression de la préservation de la biodiversité.

Vue aérienne du Palais de Lomé

C’est un projet qui vise à valoriser la culture : artistique, culinaire, scientifique ou technique, ou à préserver et faire découvrir la richesse d’un site environnemental exceptionnel au cœur de la capitale.

Ce projet entend aussi favoriser l’éducation des nouvelles générations et participer au développement touristique et économique du Togo.

Cet édifice colonial devenu un centre d’art et de culture de dimension internationale veut promouvoir le dynamisme et la variété de la production culturelle tant dans les arts plastiques (peinture, sculpture, photographie) que dans le design et les nouveaux médias à travers ses différents espaces d’exposition et son parc.

Le Togo s’engage pour la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Il abritera, entre autres, un espace d’exposition permanent, des galeries dédiées à des expositions temporaires, une librairie et deux restaurants.

Ce centre d’art pionnier offrira aussi bien des programmes artistiques et éducatifs par la collecte et l’exposition d’artistes établis et émergents, ainsi que le développement d’initiatives visant les échanges culturels.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab
Gabon : Ali Bongo dans la tourmente

Gabon : une autre tête vient de tomber ; un très proche d’Ali Bongo arrêté

Togo : « L’internet constitue une mine de diamant pour les jeunes », Benjamin Kouti