Location : Lome, TOGO

Application Deadline : 30-Jul-19 (Midnight New York, USA)



Type of Contract : Individual Contract

Post Level : National Consultant

Languages Required : French

Starting Date : (date when the selected candidate is expected to start) 19-Jul-2019

Duration of Initial Contract : 50 Jours

Expected Duration of Assignment : 50 Jours

Background

Le monde compte près de 2 milliards de jeunes (10-24 ans), parmi lesquels 90% vivent dans les pays en voie de développement, dont la plupart des pays de l’Afrique Subsaharienne. D’après le dernier rapport de l’ONU sur les « Perspectives de la population dans le monde 2019 », la population mondiale devrait passer de 7,7 milliards à 9 milliards en 2050. Le même rapport note que « Plus de la moitié de la croissance démographique dans le monde d’ici à 2050 aura lieu en Afrique, un continent dont la population augmentera d’environ 1,3 milliard d’habitants au cours de la période ».  La population d’Afrique subsaharienne devrait alors doubler d’ici 2050 avec une augmentation de 99%.

Lire aussi : Bénin : décès de Marcel de Souza, l’ancien président de la commission de la CEDEAO

Ces perspectives démographiques en Afrique relèvent le poids actuel de la jeunesse africaine ainsi que son importance dans les 30 prochaines années. Cette jeunesse fait face actuellement à de multiples défis dont la pauvreté, le chômage (estimé à 60%), le manque d’opportunités ainsi que la faiblesse de compétences et d’inclusion politique.

Cependant, des opportunités existent et devraient être saisies par les jeunes afin de changer leur destin. Pour l’Afrique, la jeunesse de sa population constitue un potentiel démographique au service de ses aspirations de développement et de transformation économique. Les jeunes devraient pouvoir saisir les opportunités qu’offrent la transformation économique de l’Afrique, le développement des technologies de communication et la volonté des « politiques » de « faire bouger les choses ».

Pour répondre à ces défis, le programme YouthConneckt a été conçu et est en cours de mise en œuvre dans certains pays dont le Rwanda, la RDC, le Congo, le Liberia.  Ainsi, YouthConnekt est une initiative panafricaine qui a démarré au Rwanda en 2012. Elle vise à stimuler la jeunesse africaine pour son épanouissement et sa contribution effective à la transformation du continent, afin que l’Afrique devienne un lieu où chacun réalise son rêve. L’initiative a pour objectifs de créer des emplois ainsi que des opportunités pour les jeunes, de former des leaders qui contribuent à la transformation sociale et servent de modèle au sein de leur communauté, de développer des initiatives et politiques durables réduisant les inégalités de genre, d’utiliser le numérique pour faciliter le transfert des compétences vers les communautés locales.

YouthConneckt ambitionne de combler le gap entre la jeunesse et les opportunités existantes dans leur milieu par la mise en relation des concernés entre eux, avec des modèles et des opportunités économiques. Il intègre une plateforme y compris virtuelle qui relie les jeunes avec des acteurs importants des secteurs publics et privés pour forger des partenariats afin d’offrir des opportunités d’emploi, d’entrepreneuriat (stages, cours, mentorat, bourse d’emplois, incubateurs etc…)

Lire aussi : Togo : la BAD recrute pour ces 6 postes (16 juillet 2019)

YouthConnekt Africa vise à l’horizon 2020 des résultats dans les domaines suivants:

Emploi en Entrepreneuriat : création de 10 millions d’emplois;

Education: création de 25 millions d’opportunités à travers les stages en milieu professionnel;

Participation civique et leadership : formation d’un million de leaders contribuant à la transformation sociale et servant de modèle au sein de leur communauté;

Genre: développement des initiatives et politiques durables réduisant les inégalités de genre;

Technologie et innovation: connexion des institutions d’enseignement, utilisation du numérique pour faciliter le transfert des compétences vers les communautés locales et stimulation de la création des Hubs.

Contexte Spécifique

La population du Togo était estimée en 2017 à 7,8 millions d’habitants dont 50,15% de femmes en 2017. Avec un taux annuel moyen de croissance de 2,84%, elle devrait atteindre 10,5 millions en 2030. Cette population est essentiellement jeune, avec 46,8% de moins de 18 ans, 40% de moins de 15 ans et un âge médian de 19 ans. L’analyse sur les perspectives démographiques du Togo 2011-2031 montre qu’en 2031, les moins de 20 ans constitueront 45,1% de la population totale. Aussi, les jeunes en âge de travailler de 15 à 35 ans constituent-ils 33% de la population et il est estimé que d’ici 20 ans, cette proportion atteindra 40%.

Ces jeunes font face à de nombreux défis. En effet, bien que le taux de chômage ait diminué, passant de 6,5% en 2011 à 3,4% en 2015, le taux de sous-emploi a augmenté dans la même période de 22,8% à 24,8%.

Les jeunes et les femmes sont très affectés par le double phénomène du chômage et du sous-emploi. Leurs taux de chômage et de sous-emploi restent élevés et sont respectivement de 8,1% et 20,5%. D’après le PND: « Cette importante jeunesse, par manque d’emplois décents, est exposée aux fléaux sociaux tels que le banditisme, la prostitution, la délinquance, l’alcoolisme, etc. Le Togo connaît également des mouvements migratoires qui se traduisent notamment, par un exode rural (notamment vers la capitale Lomé) et une migration internationale ancienne et importante ». En effet, la population urbaine connait ainsi en moyenne une augmentation de 27,47% par an, ce qui l’a fait tripler de 1960 à 2016, passant de 10% à 40%. La capitale Lomé est la principale destination de ces mouvements, surtout des jeunes, principalement à cause du manque d’opportunités économiques dans leurs localités.

Lire aussi : Togo : l’Union africaine recrute pour ces 4 postes (16 juillet 2019)

Afin de relever ces défis, le Plan National de Développement (PND) 2018-2022 prévoit de transformer structurellement l’économie, pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois décents et induisant l’amélioration du bien-être social. Ainsi, il vise la création de 100000 emplois directs chaque année.

Par ailleurs, il a été a mis en place depuis quelques années des mécanismes institutionnels d’accompagnement des jeunes que sont la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes, l’Agence Nationale de Volontariat au Togo (ANVT), l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE), le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ), le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) et l’Agence Nationale de Développement à la Base ( ANADEB). De même, plusieurs projets et programmes de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et d’amélioration de l’employabilité sont en cours de mise en œuvre, ce sont notamment, le Programme national de promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER), le Programme de volontariat national au Togo (PROVONAT), le Programme de formation professionnelle et d’emploi des jeunes (PROFOPEJ), le Programme d’appui au développement à la base (PRADEB), le Programme d’appui à l’insertion et au développement de l’embauche (AIDE), le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP), le Projet d’appui à l’insertion professionnelle des jeunes artisans (PAIPJA).

D’autres initiatives, comme la mise en place du Conseil National de la Jeunesse, visent à assurer la participation effective des jeunes aux processus de prise de décisions et de développement au Togo.

Le Togo a participé au YouthConnekt Africa Summit de 2018 à Kigali, du 8 au 10 octobre. À la suite de celui-ci, le Gouvernement a pris la décision de développer et mettre en œuvre le programme YouthConnekt au Togo afin de tirer profit de la mise en place d’une plateforme des jeunes et leur mise en relation avec différents acteurs pour renforcer, pérenniser et passer à l’échelle les résultats des initiatives déjà en cours.

YouthConnekt Togo se bâtira également sur les objectifs de la politique de la jeunesse en cours de finalisation. Cette initiative devrait être le cadre de fédération des interventions des acteurs publics, privés, de la société civile et des partenaires techniques et financiers pour l’épanouissement de la jeunesse togolaise.

Les présents termes de références sont relatifs au recrutement d’un consultant national pour appuyer le processus d’élaboration du programme YouthConnekt au Togo.

Duties and Responsibilities

Objectif de la mission

L’objectif de la mission est d’élaborer le programme YouthConnekt-Togo.

Il s’agit spécifiquement de:

-Elaborer le programme YouthConnekt, incluant un plan d’actions. Le document comprendra un contexte, des objectifs, les principales interventions, les activités, un plan de travail pluriannuel, le budget détaillé, le plan de suivi et évaluation, le cadre de gestion des risques, etc. ;

-Proposer une stratégie de mobilisation de partenariats et des ressources pour le Programme;

-Proposer un plan de communication pour la vulgarisation et renforcer l’appropriation du programme YouthConnekt par toutes les parties prenantes en général et le ministère en charge de la Jeunesse en particulier

Lire aussi : Recrudescence des braquages : la Ligue des consommateurs du Togo évoque une complicité des malfrats avec les banques

Livrables

Les livrables suivants sont attendus de la mission:

-L’approche méthodologique et le chronogramme de la mission;

-La structure du Programme YouthConnekt après la revue documentaire et les concertations avec les principales parties prenantes;

-Un rapport d’étape fournissant le diagnostic réalisé, et les propositions sur les orientations/ axes prioritaires du programme

-Un rapport d’étape sur les composantes du programme YouthConnekt-Togo, le cadre institutionnel pour son pilotage et de mise en œuvre, le tableau des risques et les mesures de mitigation ainsi que le cadre des résultats

-Le draft de document de Programme YouthConnekt et son plan d’actions, qui seront soumis à la validation des parties prenantes

-La version finale du Programme YouthConnekt et son plan d’actions

-La stratégie de mobilisation de partenariat et de ressources

-La stratégie de communication pour la vulgarisation du Programme

Mandat du consultant

Sous la supervision technique de l’économiste nationale du Programme des Nations Unies pour le développement, le consultant aura pour principales tâches de:

-Répertorier et analyser les mécanismes en place et les initiatives en cours pour la promotion de la jeunesse en général et pour son autonomisation en particulier;

-Faire l’analyse des parties prenantes et proposer les synergies à réaliser pour assurer la cohérence dans les modalités de mise en œuvre du programme;

-Organiser les focus group et les concertations avec toutes les parties prenantes afin de disposer des données et informations pertinentes pour la formulation du Programme;

-Proposer le draft du Programme YouthConnekt et son plan d’actions;

-Coordonner les étapes de validation du draft du document du Programme YouthConnekt et de son plan d’actions;

-Répertorier les partenaires potentiels intéressés par le programme et élaborer la stratégie à adopter pour établir des partenariats et mobiliser les ressources;

-Elaborer la stratégie de communication pour assurer une large vulgarisation du Programme et une appropriation nationale conséquente;

-Coordonner la validation de la stratégie de partenariat et de mobilisation des ressources;

-Coordonner la validation de la stratégie de communication du Programme;

-Prendre en compte les observations faites par les différentes parties prenantes lors des validations pour produire les versions finales: (1) du Programme YouthConnekt ; (2) de la stratégie de partenariat et de mobilisation des ressources et (3) de la stratégie de communication du Programme;

-Elaborer le rapport de fin de mission mettant en exergue les défis, les contraintes et les leçons apprises qui pourront être capitalisé aussi bien par le ministère en charge de la Jeunesse que le PNUD pour des missions similaires.

Lire aussi : Togo : appel à candidatures pour un programme de bourses du PNUD aux Etats-Unis

Durée de la mission 

La mission durera 50 jours ouvrables étalés sur 3 mois calendaires.

Competencies

-Faire preuve d’intégrité et agir conformément aux valeurs et à l’éthique des Nations unies;

-Faire preuve de sensibilité et d’adaptabilité face aux différences entre individus (sexe, âge, etc.)

-Une bonne maitrise des méthodes participatives de collecte d’information et de diagnostic;

-Une bonne capacité d’analyse multisectorielle des défis de la jeunesse;

-Une bonne connaissance des parties prenantes aux questions relatives à la jeunesse

-Bonne capacité d’innovation;

-Attitude énergique, positive, constructive dans l’approche du travail;

-Aptitudes à travailler en équipe et sous pression, en restant serein quelle que soit la situation;

-Aptitudes à établir des relations de travail efficaces, dans un cadre multinational, multiculturel et pluriethnique, en faisant preuve de tact et de respect de la diversité ;

-Excellente capacité de communication orale et écrite, y compris dans le cadre d’activités de présentations;

-Ouverture aux changements et capacité à gérer les situations complexes.

Required Skills and Experience

Education

-Diplôme de BAC+5 en planification du développement, économie, statistique, sociologie ou tout autre qualification pertinente ;

Expériences

-Au moins 10 ans d’expérience en planification, mise en œuvre, suivi et évaluation de politiques, programmes et projets dans les domaines de la jeunesse, de l’emploi et de l’entrepreneuriat ;

-Au moins 3 missions similaires d’élaboration des documents de Programme

Langues

-La maîtrise du français est requise.

Dossier de candidature

Offre technique

Elle est composée:

-Du CV qui doit être succinct (maximum 5 pages) et met en exergue l’expérience et les compétences requises qui seraient pertinentes pour la mission

-D’une note méthodologique, incluant un calendrier de mission ainsi que les jalons, sera ) au maximum de 5 pages (calendrier non inclus). Joindre également une copie du ou des derniers diplômes pertinents pour la mission.

Des informations complémentaires pourront être demandées aux candidatures dont l’offre technique aura été jugée recevable.

Lire aussi : Togo : braquage à Avéta le jeudi 11 juillet, l’apprenti du chauffeur tué raconte les faits

Offre financière

L’offre financière sera en Dollars US et en franc FCFA. Elle détaillera les rubriques suivantes: honoraires, déplacement et autres frais. Elle précisera les paiements par étape selon les livrables. Le bureau du PNUD fournira tous les services d’impression, de photocopie et un bureau.

Evaluation des offres

Eligibilité

-Diplôme de BAC+5 en planification du développement, économie, statistique, sociologie ou tout autre qualification pertinente;

-Au moins 10 ans d’expérience en planification, mise en œuvre, suivi et évaluation de politiques, programmes et projets dans les domaines de la jeunesse, de l’emploi et de l’entrepreneuriat.

Notation de l’offre technique (70 points)

-Au moins 10 ans d’expérience en planification, mise en œuvre, suivi et évaluation de politiques, programmes et projets dans les domaines de la jeunesse, de l’emploi et de l’entrepreneuriat (15 pts) ;

-Au moins 3 missions similaires d’élaboration des documents de Programme (15 pts);

-Une bonne maitrise des méthodes participatives de collecte d’information et de diagnostic (5 pts);

-Une bonne capacité d’analyse multisectorielle des défis de la jeunesse (5 pts);

-Le niveau de compréhension par l’équipe ou le cabinet de la mission et cohérence de la proposition avec les TdR (30pts).

Analyse cumulative (Note Pondérée)

Le contrat sera attribué au consultant dont l’offre évaluée, aura reçu la note la plus élevée sur l’ensemble préétabli des critères pondérés techniques et financiers spécifiques à cette invitation.

Pondération

La pondération retenue pour l’évaluation des offres est la suivante:

-Pourcentage de l’offre technique: 70%;

-Pourcentage de l’offre financière: 30%.

Seules les candidatures ayant obtenu un minimum de 49 points seront prises en considération pour l’évaluation financière. Après vérification de l’adéquation entre les propositions financières et techniques, chaque offre financière recevra une note financière (Nf) calculée par comparaison avec la proposition financière la moins-disant (Fm) de la manière suivante :

Nf = 30 x Fm / F (F étant le montant de la proposition financière évaluée).

Pour finir, les propositions seront classées en fonction de leurs notes techniques (Nt) et financières (Nf) combinées, avec application des pondérations (70% pour la proposition technique et 30% pour la proposition financière) pour aboutir à une note globale (NG = Nt+Nf).

L’Offre sera adjugée à l’égard de la soumission ayant obtenu la note totale pondérée la plus élevée tout en tenant compte des principes généraux du PNUD (coût et efficacité). Le PNUD ne s’engage en aucun cas à choisir forcément le Consultant offrant le plus bas prix.

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.

Cliquez ici pour postuler.

Miss Togo 2019