Le salon FERIN (Facilitation des Echanges et Revalorisation des INvestissement) a été lancé officiellement ce jeudi 10 octobre par le Ministre du Commerce M. Kodjo Adedze. C’était en présence des potentiels investisseurs, des porteurs de projet, des représentants de l’administration publique, et acteurs en développement du Togo.



Au cours de deux jours, le Palais des Congrès de Lomé, qui abrite l’évènement, va accueillir près de 30 speakers venus de 10 différents pays de la sous-région, 30 stands ainsi que divers conférences et ateliers.

Cette initiative est portée par l’association ‘Terreau Fertile’ dont le fer de lance est de faire du Togo un hub d’investissement logistique par excellence.

Togo : l’ANADEB recrute pour ces postes (9 octobre 2019)

« L’idée du Salon FERIN est née d’une réflexion, d’un constat que souvent nous avons des jeunes entrepreneurs qui manquent de moyens. Nous avons également des gens qui ont une capacité de financement, mais qui n’ont pas qui soutenir. Donc l’idée est de soutenir cette plateforme afin de les permettre à tous de pouvoir se rencontrer, échanger et mûrir des idées afin de pouvoir initier des projets » , a déclaré Mme Bileyo Donko, présidente de l’association Terreau Fertile, et promotrice du Salon FERIN.

Mme Bileyo Donko, présidente de l’association Terreau Fertile, et promotrice du Salon FERIN

Le thème retenu pour cette première édition est « Promouvoir les investissements et faciliter les échanges par le levier de la technologie ».

« Toutes les entreprises, qu’elles soient petites ou grandes ont besoin de se digitaliser pour appeler les investissements. C’est donc très important pour nous de pouvoir créer ces smart-entreprises qui veulent vraiment aller dans la technologie et faire en sorte que le développement soit serein » , a souligné le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), M. Germain Méba.

À la question de savoir si des dispositions sont prises pour trouver des financements aux différents projets, la présidente Mme Bileyo répond. « Nous organisons le concours T-Fertile à l’issue duquel nous aurons trois lauréats. Outre cela, nous avons des accords de partenariat avec certaines structures institutionnelles comme non-institutionnelles qui voudraient déjà accompagner les jeunes. Donc, cette dynamique de vouloir les accompagner est déjà là. Nous allons nous en servir pour orienter les jeunes dans la direction de ces structures ».

Vue partielle des participants

Avant de poursuivre, « d’autres structures venant de l’étranger sont là aujourd’hui pour chercher la perle rare, la compétence rare, l’idée rare, le projet rare à accompagner. Donc, vraiment, le salon FERIN est un terreau fertile à cela ».

Vue partielle des stands

Il est à rappeler que ce salon survient quelques mois après la tenue du premier forum Togo-UE dans la capitale togolaise. Ce salon vient donc encore « ancrer le développement que connaît le Togo à travers l’ensemble des investissements qui seront créés. Soutenir un salon de cette envergure permet aux entreprises de pourvoir s’apprêter pour répondre au Plan National de Développement » , a conclu M. Germain Méba.