in ,

Togo-Législatives : voici les recommandations du Dr Youssouf Sangaré, chef de la mission d’observation de la CEN-SAD ce vendredi 21 décembre 2018

Les observateurs de la Communauté des États sahélo-sahariens (Cen-sad) relèvent que les élections législatives, tenues en République togolaise le 20 décembre 2018, se sont déroulées dans une atmosphère apaisée.

Communauté des États sahélo-sahariens, CEN-SAD, Youssouf Sangaré, TogoC’est ce qu’ils ont fait savoir devant les média nationaux et internationaux ce 21 décembre à travers la voix du Dr Youssouf Sangaré, chef de la mission d’observation de la CEN-SAD.

Le groupe des observateurs de la CEN-SAD considère le scrutin libre, transparent, crédible, équitable et régulier. Pour ce faire, il exhorte tous les partis politiques et les candidats à respecter les résultats issus des urnes et à recourir aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral éventuel.

« Le groupe des observateurs de la Cen-sad saisit cette occasion pour féliciter la Commission électorale nationale indépendante pour toutes les mesures prises en vue du bon déroulement du processus électoral », a indiqué Dr Youssouf Sangaré.

Après s’être félicité du bon déroulement du scrutin, le groupe des observateurs de la CEN-SAD a formulé des recommandations à l’endroit de tous les acteurs impliqués dans ces législatives.

A l’endroit du gouvernement et aux institutions de la République togolaise :

Les observateurs demandent le renforcement du cadre juridique dans l’esprit et la lettre de la constitution, du code électoral, la charte africaine des élections et de la bonne gouvernance ;

La poursuite de la formation et de l’éducation à la citoyenneté et au civisme ;

La consolidation continue de dialogue politique inclusif ;

La poursuite des appuis matériels et financiers à la CENI et à toutes les structures impliquées dans l’organisation des élections.

A l’endroit des acteurs politiques, leaders d’opinion et acteurs de la société civile togolaise :

S’inscrire et agir pour la promotion des valeurs et principes de la démocratie ;

Continuer à respecter la constitution et les lois nationales ;

Promouvoir les valeurs et les traditions de tolérances ethnique, politique et religieuse ;

Promouvoir l’unité nationale et la cohésion sociale ;

Poursuivre le dialogue national pour trouver les modalités de réconciliation durable entre les acteurs politiques togolais.

A l’endroit de la CENI, le groupe de la CEN-SAD exige la poursuite de la formation et le renforcement de la capacité du personnel.

Et pour conclure, à l’endroit des partenaires de la République togolaise, la CEN-SAD leur demande de continuer à soutenir le Togo dans ses efforts du renforcement du processus démocratique et de l’Etat de droit, pour la consolidation de ses potentialités économiques en même temps que l’instauration d’une réconciliation durables de ses acteurs politiques dans l’intérêt de la paix et de la démocratie.

Matata Ponyo Mapon, Union Africaine, élection, législatives, Togo

Législatives-Togo : voici la déclaration de la mission d’observation de l’Union Africaine ce vendredi 21 décembre (intégralité)

Emmanuel Macron, Tchad, Afrique, Idriss Déby

[Dernière minute] Le Président Emmanuel Macron en Afrique ce week-end